Kaolack, 25 juin (APS) – Les acteurs du système éducatif ont tiré un bilan ‘’globalement satisfaisant’’ du déroulement de l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires et du concours d’entrée en sixième, dans la commune de Kaolack (centre).

‘’Le constat est globalement satisfaisant, les candidats et le personnel administratif ont répondu à l’appel et les épreuves se déroulent correctement’’, a notamment relevé  Souleymane Diop, inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) de Kaolack commune.

”Pour le moment, aucun incident n’a été signalé et nous osons espérer que la même logique va se poursuivre’’, a-t-il ajouté au terme d’une visite effectuée au niveau de quelques centres d’examen, en compagnie des autorités administratives et territoriales et des acteurs de la communauté éducative.

La commune de Kaolack compte 38 centres d’examen où composent 4854 candidats dont 2794 filles et 2060 garçons, avec la mobilisation 544 enseignants en termes de surveillants, de secrétaires et de chefs de centre, a-t-il fait savoir.

Seuls des candidats libres, au nombre de trois, ne se sont pas présentés au niveau des différents centres d’examen.

‘’Nous avons déployé des agents au niveau des différents centres d’examen, en qualité de superviseurs, pour nous permettre de faire le suivi en temps réel d’avoir les informations utiles liées à l’administration des épreuves et de mesurer l’opérationnalité du schéma opérationnel qui intègre plusieurs volets  notamment sécuritaire, administratif, pédagogique, technique et social’’, a indiqué M. Diop.

La préparation d’un examen résulte d’un long processus qui implique tous les acteurs pour prendre les devants et se projeter par rapport aux éventuels risques, en mettant en place un plan de mitigation pour que, le jour-j, les parties concernées soient à l’abri de surprises, a expliqué Souleymane Diop.

La situation sur le terrain est ‘’satisfaisante dans l’ensemble’’, a de son côté salué Amadou Souara, secrétaire général de l’IEF de Kaolack département, qui compte 44 centres d’examens dans 13 communes du département et un autre centre à Banjul, en Gambie, pour 6500 candidats, avec 600 surveillants et 101 secrétaires mobilisés.

‘’C’est le lieu de remercier tous les partenaires que sont les autorités administratives à la tête desquelles le gouverneur de région, pour les mesures qui ont été prises à travers différentes réunions, qui ont permis d’arriver à ce résultat satisfaisant’’, a dit M. Souara.

Pour sa part, Tamsir Ousmane Thiam, représentant du Syndicat des enseignants libres du Sénégal (SELS) affilié à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS), a appelé les autorités territoriales à appuyer le système éducatif en de pareilles circonstances.

‘’Souvent, les appuis manquent et puisque l’éducation, c’est l’affaire de tous, nous les interpellons davantage à appuyer l’école comme ça été retenu lors des différentes rencontres préparatoires’’, a insisté M. Thiam, également membre du groupe des sept syndicats des plus représentatifs du Sénégal (G7).

ADE/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DIVERS / Sédhiou : une fille de 10 ans meurt noyée dans un caniveau

Sédhiou, 16 juil (APS) – Une fille de dix ans s’est noyée cet après-midi dans un can…