Diass, 22 juin (APS) – Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et aériens El hadji Malick Ndiaye a accueilli, samedi matin à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), un premier vol de 285 pèlerins sénégalais, en provenance des lieux saints de l’islam, à bord d’un appareil de la compagnie Air Sénégal, a constaté l’APS.

“Nous sommes venus apporter le soutien, la bienvenue mais surtout les prières du président de la République et vous témoigner toute notre gratitude“, a dit El hadj Malick Ndiaye.

Relevant que “beaucoup de difficultés“ ont été notées dans l’organisation des éditions passées du Hajj, l’officiel a promis une évaluation ”exhaustive“ du pèlerinage musulman de 2024.

Cela permettra à ses services de se mettre au travail “dès maintenant“, pour préparer la prochaine édition.

Un dispositif sanitaire a été mis en place, pour accueillir les pèlerins à l’AIBD, assure le directeur général de la Santé, le docteur Barnabé Gningue.

Il a signalé l’existence de “trois niveaux de prévention“.

”Nous avons un laboratoire installé au niveau de l’aéroport, pour dépister tout de suite tous les pèlerins qui ont la fièvre, des douleurs articulaires, musculaires, des maux de tête ou encore des signes respiratoires“, a-t-il dit.

Il recommande un temps d’observation de 15 jours à tous les pèlerins, arrivés chez eux, et en cas de détection de symptômes d’une quelconque maladie, de se rendre dans la structure de santé la plus proche.

”L’objectif, c’est de permettre aux pèlerins malades de pouvoir se soigner rapidement dans les meilleures conditions sans contaminer leur famille, ni les voisins“, a expliqué Barnabé Gningue.

DOB/ADI/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DIVERS / Sédhiou : une fille de 10 ans meurt noyée dans un caniveau

Sédhiou, 16 juil (APS) – Une fille de dix ans s’est noyée cet après-midi dans un can…