Kolda, 28 juin (APS) – Le Projet de gestion des ressources naturelles au Sénégal (SENRM) a alloué à la région de Kolda (sud) un budget de 4,161 milliards de francs CFA, a indiqué vendredi, Ndèye Coura Mbaye, coordonnatrice du volet environnement dudit projet. 

”D’importantes activités dans la gestion des ressources halieutiques et forestières sont envisagées dans la région de Kolda”, a-t-elle dit.

Mme Mbaye s’exprimait lors d’une réunion de partage des objectifs du Projet de gestion des ressources naturelles au Sénégal (SENRM), présidée par le préfet de Kolda, Mbassa Séne.

Elle a cité, entre autres, l’aménagement de 6 nouvelles forêts communautaires, la révision et la mise en œuvre des plans d’aménagement de 4 forêts communautaires anciennement aménagées.

”Il est prévu, dans la région, le bornage et le pancartage de 17 forêts classées, la construction du secteur forestier de Médina Yoro Foulah et des triages forestiers à Bourouco et Badion”, a-t-elle poursuivi. 

SENRM ”prévoit également dans la région une diversification des sources de revenus des communautés à travers la mise en œuvre de 21 sous projets et des équipements à offrir au service des eaux et forêts”, a-t-elle encore indiqué.

Mme Mbaye a indiqué que le projet est mis en œuvre par le ministère de l’Environnement et de la Transition écologique et celui des Pêches, des Infrastructures maritimes et portuaires, dans les régions de Kaffrine, Kédougou, Kolda, Sédhiou et Tambacounda, pour le volet Environnement.

Il intervient également dans les régions de Dakar, Fatick Saint-Louis, Thiès et Ziguinchor, ainsi que Kédougou, Kolda et Sédhiou, où SENRM cible, le volet pêche, a-t-elle ajouté.

Le préfet de Kolda Mbassa Séne a invité les acteurs locaux à préserver les ressources naturelles pour les générations futures.

”Le projet intervient à son heure à Kolda, une région  confrontée à une déforestation massive qui a des conséquences sur le climat”, a-t-il ajouté, appelant chacun à protéger les ressources forestières pour les générations futures. 

Le Projet de Gestion des Ressources Naturelles au Sénégal (SENRM) est financé par la Banque mondiale à hauteur de cent millions de dollars US (61.450.000.000 FCFA) pour une durée de six ans (2022-2028).

L’objectif du gouvernement, à travers ce projet, est d’améliorer, d’ici 2028, la gestion des ressources halieutiques et forestières ainsi que l’accès à des opportunités économiques dans les zones cibles qui recouvrent la quasi-totalité du territoire national.

MG/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-ÉNERGIE-INFRASTRUCTURES / Transport de l’électricité : Le sous-secrétaire d’État américain Kurt Campbell ‘’enthousiasmé’’ par l’état d’avancement du projet

Dakar, 17 juil (APS) – Le sous-secrétaire d’État américain, Kurt Campbell, s’est dit…