Fatick, 22 oct (APS) – Quelque 20 cas de cancer du col de l’utérus et du sein ont été suspectés lundi, lors d’une journée de consultation médicale gratuite effectuée sur 320 femmes des communes de Djilor et Toubacouta, a appris l’APS.

” Un groupe de médecins spécialistes en gynécologie, pédiatrie et médecine générale ont dépisté 320 femmes habitants Djilor et Toubacouta. Le rapport général indique que 20 d’entre elles pourraient être atteintes de cancer”, a dit Saliou Mbaye, membre de l’association Niominka sénégalo-Turballaise, organisatrice de la journée médicale.

Au cours d’un point de presse M. Mbaye a indiqué  “les patientes suspectées ont été référées vers les structures sanitaires spécialisées”.

Des médecins généralistes, des gynécologue, des pédiatres et des dentistes ont consulté 1.507 patients dans le cadre de la campagne Octobre Rose et 1.459 parmi elles ont reçu des médicaments gratuits.

En médecine générale, des pathologies digestives et rhumatologiques sont les plus rencontrées sur 725 patients consultés.

Cette journée médicale est initiée par l’association Niominka sénégalo-Turballaise qui intervient dans le développement communautaire des îles du Saloum.

SDI/ASB/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DEVELOPPEMENT-JEUNESSE / Développement de Matam : des jeunes exposent leurs attentes et recommandations

Matam, 20 juil (APS) – Des jeunes de Matam ont exposé, samedi, leurs attentes, ambit…