Thiès, 10 juil (APS) – Vingt-cinq organisations de la société civile et 15 entreprises sociales et solidaires vont bénéficier d’un projet d’inclusion, lancé mardi au profit des femmes et des jeunes des trois départements de Thiès, pour profiter d’un encadrement à même de leur garantir un emploi décent.

Le projet Encadrement, formation facilités aux organisations de la société civile, pour la revitalisation socioéconomique inclusive territoriale, a été lancé mardi à Thiès, pour contribuer à l’inclusion économique et à la participation responsable des femmes et des jeunes actifs dans les organisations de la société civile et les entreprises sociales et solidaires.

Ils seront ciblés, en collaboration avec les services techniques, et à travers un comité technique restreint, qui sera mis en place pour recevoir les appels à manifestation d’intérêt et pré-valider les candidatures reçues, explique l’adjointe au gouverneur Téning Faye Bâ. Un comité technique de pilotage sera chargé d’assurer le suivi et la coordination des différentes activités prévues par le projet, a-t-elle ajouté.

Le projet mis en œuvre depuis 2023 par l’ONG locale Green Sénégal, en partenariat avec l’organisation internationale Handicap et Inclusion, devra intervenir dans les trois départements de la région de Thiès pour une durée de trois ans.

Les deux organisations qui interviendrons dans plusieurs régions du pays, devront aider les femmes et les jeunes à “bénéficier de projets structurants, pour accéder à un emploi décent”, a dit l’adjointe au gouverneur, Téning Faye Bâ, en présidant la rencontre.

Il devra permettre aux entreprises sociales et solidaires de la région d’être accompagnées vers la formalisation, mais aussi vers l’accès à des réseaux pouvant les aider à devenir plus performantes.

C’est un projet en phase avec les orientations de l’Etat du Sénégal, qui cherche à “réduire sensiblement la vulnérabilité dans nos territoires”, en donnant aux couches vulnérables des emplois décents.

Selon Issa Thiaw, chef du projet Effort pour la région de Thiès, à Green Sénégal, l’équipe du projet en est à la cartographie, à savoir l’identification des organisations qui en seront bénéficiaires, durant toute la durée du projet.

Il cible les femmes et les jeunes considérés comme des couches vulnérables, conformément au principe d’inclusion visant à autonomiser toutes ces franges de la population, à travers des formations et des financements, a-t-il dit.

ADI/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DIVERS / Sédhiou : une fille de 10 ans meurt noyée dans un caniveau

Sédhiou, 16 juil (APS) – Une fille de dix ans s’est noyée cet après-midi dans un can…