Diourbel, 9 juil (APS) – Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Serigne Guèye Diop, a effectué mardi une visite dans quelques lieux de commerce de la commune de Diourbel (centre), laquelle lui a permis constater qu’il y a, d’une manière générale, une effectivité de la baisse des prix des produits de grande consommation.

‘’Aujourd’hui, nous sommes à Diourbel pour vérifier l’effectivité de la baisse des prix des denrées de première nécessité. D’une manière générale, ici les commerçants se sont alignés sur les nouveaux prix’’, a-t-il rassuré devant la presse à la fin de sa visite.

Serigne Guèye Diop s’est rendu au dépôt régional de farine de blé de l’usine des Grands Moulins de Dakar (GMD), qui couvre les trois départements de Diourbel et Dara Djolof. Il s’est également rendu dans quelques boulangeries, boutiques de quartier, ainsi que chez des grossistes et au marché Ndoumbé Diop de Diourbel.

Le ministre a souligné qu’il était important pour le gouvernement de faire une descente sur le terrain pour s’assurer que les prix arrêtés sont respectés par les acteurs concernés.

Il a expliqué aux commerçants que la mesure de baisse des prix n’était pas faite contre eux, mais vise plutôt à accompagner les populations fortement touchées par le coût de la vie. ‘’Le gouvernement veut, à travers la mesure de baisse des prix, soulager les ménages’’, a-t-il justifié. 

En visitant le magasin de stockage de farine de blé de l’usine des Grands Moulins de Dakar (GMD), le ministre du Commerce dit avoir constaté que la région de Diourbel était mal couverte en termes de grossistes de farine de blé. Il a cet effet encouragé les meuniers à ouvrir d’autres dépôts de de farine dans la région, notamment à Touba et dans toutes les grandes villes pour éviter les ruptures de stock.

Une idée saluée par les boulangers de la cité religieuse qui ont rappelé que Touba compte près de 350 boulangeries. Cela justifie, selon eux, la nécessité d’ouvrir un dépôt de stockage de farine de blé.

Serigne Guèye Diop a dans le même temps annoncé la tenue des états généraux du commerce et de l’industrie dans les prochains mois, pour passer au peigne fin ce secteur combien important pour l’économie.

Au cours de ces états généraux, il sera question, précise le ministre de l’Industrie et du Commerce, de lancer les magasins témoins ou magasins de référence, pour réguler et moderniser le commerce, en encourageant la création de supermarchés dans les villes et les campagnes.

Le délégué du marché Ndoumbé Diop, Modou Guèye Diop, a salué la démarche du ministre, avant de s’engager avec les commerçants, à accompagner les autorités dans la mise en œuvre de leurs politiques, notamment dans le secteur de l’industrie et du commerce.

Les commerçants ont sollicité un accompagnement de la tutelle pour la modernisation des lieux de commerce, ainsi que la redynamisation des chambres de commerce et des syndicats regroupant les commerçants pour mieux prendre en compte leurs préoccupations.

MS/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Phases nationales de Navétanes: l’organisation retirée à la région de Matam pour non-respect des cahiers de charge

Matam, 24 juil (APS) – L’organisme national de coordination des activités de v…