Diamniadio, 9 juil (APS) – Une conférence internationale dédiée à la promotion de la filière mangue sur le marché mondial a réuni mardi à Diamniadio, plusieurs acteurs, notamment des universitaires, des chercheurs, des membres d’organisations de producteurs, des exportateurs, des industriels de la filière, des diplomates ainsi que des partenaires techniques et financiers.

La rencontre dont le thème est ”Performer dans l’économie mondiale de la mangue’’, a regroupé d’autres acteurs venus du Pakistan, du Burkina, du Togo, d’Afrique du Sud, d’Allemagne et de France.

Elle est organisée par ACAD’EMIA, une université privée des Sciences et technologie, dirigée par Aliou Sall, ex-maire de Guédiawaye, dans le cadre de ses cycles de conférences annuelles. Le Pakistan et de nombreuses structures sont partenaires dans l’organisation de cette conférence internationale.

‘’La conférence vise à promouvoir les échanges d’informations scientifiques, d’expériencse et de bonnes pratiques entre les différents acteurs que sont les producteurs, les industriels, les chercheurs et partenaires’’, a déclaré Aliou Sall, administrateur général d’ACAD’EMIA.

S’exprimant en marge de l’ouverture de la rencontre, M. Sall a indiqué que cette conférence était aussi destinée ‘’à construire un plaidoyer qui sera remis au gouvernement’’. ‘’Notre ambition est que cette conférence soit régulière et qu’elle soit consacrée aux questions agricoles et agronomiques’’, a-t-il souligné.

‘’Nos pays de façon naturelle et de façon traditionnelle sont habitués à produire des mangues avec de grands arbres, avec une certaine productivité qui, aujourd’hui, ne répond pas aux nouveaux enjeux et à la demande croissante de mangues de qualité que les marché européens, nord et sud de l’Afrique expriment’’, a fait savoir Aliou Sall.

Pour mieux répondre à cette demande, ‘’il faut innover’’ et pour exporter, ‘’il faut maîtriser la chaine logistique’’, a-t-il préconisé. ‘’Pour exporter, il faut répondre aux normes internationales de calibrage, notamment’’, a-t-il insisté.

Pour sa part, l’ambassadrice du Pakistan à Dakar déclare que cette conférence est une opportunité d’affaires entre son pays et le Sénégal. ‘’C’est une bonne opportunité de partenariat entre le Sénégal et le Pakistan. C’est une bonne opportunité pour échanger dans les technologies, dans le secteur du commerce’’, a indiqué la diplomate.

Elle était accompagnée d’universitaires et de chercheurs de son pays, venus prendre part à cette conférence internationale.

SG/OID/ASG

Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / Diamniadio : ouverture d’un colloque sur la contribution de la recherche scientifique dans le financement des économies de l’UEMOA

Diamniadio, 17 juil (APS) – Un colloque sur l’apport de la recherche scientifique dans le …