Diagobel (Bignona), 10 août (APS) – Les jeunes du village de Diagobel, dans le département de Bignona, ont clôturé jeudi la troisième édition de leur ‘’semaine citoyenne’’, une activité organisée dans l’objectif de faire retourner au bercail leurs ressortissants en leur permettant de cultiver la terre, a constaté l’APS.

Le village de Diagobel est situé en Basse Casamance, dans la commune de Niamone, département de Bignona. Cette localité compte environ 460 habitants.

‘’Cette +semaine citoyenne+ est l’œuvre de la jeunesse de Diagobel qui est restée au village. Nous avons constaté que Diagobel a une grande potentialité rizicole. Et, au lieu d’organiser des navétanes ou autres activités, nous avons choisi d’organiser cette semaine citoyenne pour impliquer tous les fils de Diagobel dans la culture du riz’’, a expliqué le chargé de la communication du village, Moustapha Diatta.

Il a signalé que tout habitant de Diagobel qui est au Sénégal et dans la diaspora a une parcelle dans la vallée de ce village. ‘’Nous voulons que chaque fils de Diagobel, où il se trouve, revienne au bercail pendant une semaine et cultiver la terre et participer à l’édifice de son village. Nous voulons que ces jeunes s’impliquent à ce qui se fait dans leur terroir’’, a ajouté M. Diatta.

De plus, a-t-il poursuivi, ‘’nous voulons que l’autosuffisance en riz soit une réalité à Diagobel’’. ”Durant une semaine, une centaine de jeunes venant de la diaspora et de différentes localités du Sénégal ont aménagé des digues de la vallée dudit village pour retenir l’eau”, a indiqué le responsable de la communication.

‘’Diagobel est un ancien village à vocation rizicole. Il a une vallée de 121 hectares. Notre activité principale est la riziculture. Nous voulons toujours sauvegarder notre environnement’’, a-t-il relevé, précisant que ”cette semaine (qui) citoyenne permet aux jeunes du village de se retrouver pendant une semaine, vise l’autosuffisance en riz dans le village de Diagobel’’.

Il a rappelé que lors de la première année de cette initiative, les jeunes ont eu à faire un démembrement de 10 hectares, 30 la deuxième année et 50 hectares cette année. ‘’Durant les premières années nous avions un bon rendement en riz’’, s’est-il rappelé.

‘’A Diagobel, nous avons constaté que beaucoup de nos jeunes restent à Dakar sans penser à retourner au bercail. Cette activité appelée +semaine citoyenne+ va nous permettre de se connaître davantage et de se familiariser’’, a pour sa part expliqué Souleymane Youssouf Sagna, un des initiateurs de l’activité.

Pour lui, le village de Diagobel regorge d’énormes potentialités. ‘’Dans cette vallée, chaque maison a sa parcelle. Nous avons le travail en Casamance. Il n’est pas nécessaire de s’expatrier. La richesse est là. J’appelle les jeunes à rester et travailler ici’’, a-t-il lancé.

Durant une semaine, des jeunes munis de pelles,  pioches et coupecoupes, entre autres outils, se sont réunis dans la vallée de 121 hectares pour soulever les digues et permettre à l’eau de ne pas pouvoir traverser. Cette ”semaine citoyenne’’  sera également l’occasion pour les ressortissants de Dakar, Gambie, Ziguinchor et la population autochtone d’organiser un tournoi de football dans le but de créer davantage d’amitiés.

La volonté de ”remembrer” les rizières et mécaniser les pratiques culturales avait suffi pour que les populations de cette contrée de la commune de Niamone reçoivent un tracteur de la part de  l’ex ministre d’Etat Robert Sagna.

MNF/SBS/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HIVERNAGE / Touba : Cheikh Tidiane Dièye au chevet des habitants touchés par les inondations

Touba, le 20 juil(APS) – Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh…