Dakar, 21 juin (APS) – Le ministère de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Élevage a signé avec celui de la Jeunesse, des Sports et de la Culture une convention de partenariat en vue de la mise en œuvre d’une politique d’insertion socioéconomique des jeunes basée sur la production agricole, a-t-on appris vendredi des deux départements ministériels.

L’accord a été signé par Mabouba Diagne et Khady Diène Gaye, qui dirigent ces deux ministères.

Ils vont ensemble travailler à “la facilitation de l’accès à des emplois durables et décents pour tous, en particulier pour les jeunes”, à “l’organisation de vacances citoyennes patriotiques” et à “la digitalisation du secteur agricole”, selon M. Diagne.

“La création de services agricoles et de coopératives agricoles”, “la mise en œuvre du programme d’autosuffisance alimentaire” et “le lancement de la campagne nationale de phosphatage des sols” font partie des objectifs de la convention de partenariat.

Les deux ministères vont aussi utiliser l’accord signé pour promouvoir “la gestion et la valorisation des déchets municipaux, par la création de centrales de compostage dans les collectivités territoriales”. Ils vont dérouler une “campagne annuelle de reboisement”.

“Ce partenariat marque le début d’une collaboration […] qui vise à répondre de manière holistique aux besoins divers des jeunes et de leurs groupements, en termes de protection sociale, d’employabilité et d’insertion économique”, a dit Mabouba Diagne.

“À travers cette convention, nos deux ministères s’engagent à conjuguer leurs efforts pour promouvoir l’insertion socioéconomique des jeunes”, a-t-il ajouté.

M. Diagne dit être “persuadé que les actions” envisagées “dans le cadre de cette convention contribueront significativement à l’amélioration du niveau de vie [des] jeunes, à la promotion de l’emploi et à la construction d’un Sénégal plus fort et plus résilient”.

L’accord scellé entre les deux ministères traduit “notre volonté commune de changer le paradigme du programme des vacances citoyennes en engageant la jeunesse […] dans la réalisation des objectifs du gouvernement relatifs à l’atteinte de la souveraineté alimentaire de notre pays”, a expliqué Khady Diène Gaye.

Avec cette convention de partenariat, a-t-elle ajouté, le département de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, et celui de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Élevage ambitionnent d’orienter l’énergie et la générosité de cette jeunesse vers des activités qui promeuvent la souveraineté alimentaire et intensifient la lutte contre le chômage endémique auquel elle est confrontée”.

Mme Gaye signale qu'”il sera […] question de mutualiser les enseignements tirés des vacances citoyennes et des vacances agricoles patriotiques”, pour assurer “une mobilisation encore beaucoup plus affirmée et soutenue des jeunes et de leurs groupements sportifs et culturels dans des fermes agricoles”.

“Mon département veut, à travers cette convention, engager le ministère chargé de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Élevage, à aider les jeunes qui veulent s’investir dans l’agriculture”, a-t-elle assuré.

Pour ce faire, les deux ministères vont rendre “disponibles les sites devant abriter ces fermes, les doter de matériels et d’intrants agricoles, dans le but d’accroître leur part de contribution à la production nationale”, a dit Khady Diène Gaye.

“Notre objectif est de créer, durant les grandes vacances scolaires de cette année, de véritables entrepreneurs agricoles, à travers l’exploitation de fermes agricoles qui seront des cadres d’expression d’une volonté affirmée de promotion de l’entrepreneuriat dans le secteur de l’agriculture”, a ajouté Mme Gaye.

Les activités agricoles prévues sont un “moyen efficace de lutte contre la cherté du coût de la vie et de renforcement du pouvoir d’achat des ménages”, a-t-elle affirmé.

“Pour cette première année de mise en œuvre du programme de mobilisation des jeunes et de leurs groupements dans les fermes agricoles, nous comptons nous appuyer sur ceux qui sont déjà dans l’entrepreneuriat agricole”, a précisé la ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture.

“Nous allons ériger […] au moins une dizaine de fermes modernes, équitablement réparties sur l’étendue du territoire national”, a-t-elle promis.

ESF/ADL/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE-FORMATION / UGB : remise de diplômes à la 7e promotion de médecine

Saint-Louis, 13 juil (APS) – L’Université Gaston Berger (UGB) a abrité, samedi, une …