Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/27/2023 5:13 p.m.

SENEGAL-FEMMES-CITOYENNETE

Thiès : des femmes professeurs d'anglais veulent promouvoir une citoyenneté active

Nov. 19, 2022, 1:29 p.m.

Thiès, 19 nov (APS) - La branche féminine de l’Association des professeurs d’anglais du Sénégal (ATES) a regroupé, samedi, ses membres pour les préparer à s’investir au service de la communauté, à travers une citoyenneté active, a constaté l’APS.

Des femmes membres de l'Association des professeurs d'anglais du Sénégal( ATES, acronyme anglais), une organisation créée depuis 1976, et qui rayonne jusque dans la sous-région, ont décidé, selon Marie-Frédéric Pouye, une des coordinatrices de la section féminine, de ‘’lier l’école à la vie’’.

 

‘’Nous allons préparer ces femmes professeurs d’anglais pour qu’elles puissent mettre en œuvre des projets qu’elles vont développer dans les classes, les écoles et la communauté’’, a-t-elle dit en marge d'un atelier qui se tient dans un hôtel de Thiès.

 

Les participantes qui sont des sortes de ‘’bajenu gox'' (femmes influentes), devront s’imprégner des problèmes auxquels les communautés sont confrontées et essayer de les résoudre, en synergie avec les élèves, a expliqué Marie-Frédéric Pouye, par ailleurs trésorière de la branche féminine de ATES.   Les apprenants auront ainsi l’occasion de mettre en pratique ce qu’ils ont appris en classe. 

 

L’Association qui revendique un millier de membres présents dans toutes les régions du Sénégal, est surtout appuyée par le Bureau des programmes d’anglais (RELO, acronyme anglais) de l’ambassade des Etats-Unis, son premier partenaire, ainsi que le British Council, et le Bureau d’anglais du ministère de l’Education nationale.

 

En tant qu’ ‘’association leader’’ dans la sous-région, ATES aide des structures sœurs de professeurs d’anglais à suivre ses pas, pour faire progresser l’enseignement de l’anglais.

 

Adama Guèye, formateur au Centre régional de formation des personnels de l’éducation (CRFPE), qui représentait l’Inspecteur d’Académie à cette rencontre, a invité les professeures d’anglais à ‘’développer une confiance en soi’’, pour mieux s’affirmer et prendre position sur les enjeux de développement de l’heure. 

 

‘’Le but ultime de l’éducation est de service sa communauté’’, a-t-il dit, louant le ‘’choix inspiré’’ du thème de l’atelier : ‘’service à la communauté et citoyenneté active : les femmes professeurs d’anglais s’engagent’’.

 

L’ environnement linguistique du Sénégal n’est pas favorable à l’enseignement de l’anglais, qui en tant que langue étrangère, vient après les langues nationales, la langue officielle qui est le français, a analysé Adama Guèye. 

 

‘’Ce n’est qu’à travers l’esprit d’initiative et d’entreprise que nous pouvons atteindre notre objectif’’, a-t-il relevé, notant  que tout le monde, notamment la gent féminine, en est conscient et en a fait un ‘’combat de tous les jours’’.

 

S’il admet un ‘’déficit’’ de professeurs d’anglais dans la région, il souligne que l’enjeu majeur reste le renforcement des capacités des enseignants existants, et qui peut combler ce manque.

 

Une autre contrainte est le manque d’outils pédagogiques, a relevé Marie-Frédéric Pouye.  

 

ADI/AKS

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe