Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/28/2023 8:29 p.m.

SENEGAL-COMMERCE

Abdou Karim Fofana en tournée de contrôle des nouveaux prix dans la banlieue

Nov. 18, 2022, 5:33 p.m.

Dakar, 18 nov (APS) - Le ministre du Commerce, de la Consommation et des PME, Abdou Karim Fofana, a effectué, vendredi, une tournée dans les départements de Pikine et Guédiawaye, pour passer en revue les actions de contrôle et de mise en application des nouveaux prix des denrées de première nécessité dans la banlieue de Dakar.

“Nous effectuons cette tournée pour passer en revue les actions de contrôle et de mise en application des nouveaux prix édictés par le président de la République à la suite des concertations sur la lutte contre la vie chère” tenues le 5 novembre dernier, a souligné le ministre. 

Abdou Karim Fofana s'exprimait en marge d'une tournée dans les départements de Pikine et de Guédiawaye pour un contrôle sur les nouveaux prix fixés par l'Etat.

Il a rappelé que le gouvernement a pris un arrêté pour fixer les prix sur un certain nombre de denrées de première nécessité.

Les populations sont informées à travers la presse, les réseaux sociaux mais aussi par des affichages, a fait savoir M. Fofana, notant qu'il y a un très fort taux d'application des nouveaux prix.

Selon lui, un taux d'application variant entre 56% et 75% a été noté entre lundi et jeudi dans la région de Dakar et à Fatick (centre) par les services de son département.

“L'Etat fait des efforts au niveau des importateurs du point de vue de la gestion de la subvention et celle des renonciations fiscales et douanières pour rendre optimale l'application au niveau des importateurs des sociétés de production”, a-t-il rappelé.

“La mise en œuvre est une obligation pour toute la chaîne des stades de commerce que ce soit les producteurs, les importateurs, les grossistes, les demi-grossistes et les détaillants”, a averti le ministre.

Abdoul Diallo, boutiquier à Pikine Rue 10, a déclaré à la délégation ministérielle avoir commencé à appliquer et respecter les nouveaux prix.

Il a d'ailleurs sollicité plus de vigilance et de contrôle sur les grossistes pour qu'ils respectent eux aussi les prix édictés par le gouvernement.

Alioune Ndao, commerçant grossiste au Marché Zinc, a de son côté assuré avoir adopté les nouveaux prix fixés le jour de la sortie de l'arrêté.

Il a également appelé les autres commerçants à l'application des nouveaux prix pour une participation citoyenne.

“Nous avons appliqué les nouvelles mesures fixées par l'Etat concernant les nouveaux prix”, a souligné Ismaïla Ba, commerçant grossiste aux Hlm Las Palmas de Guédiawaye.

Il a toutefois déclaré avoir enregistré une perte d'environ 700 milles francs CFA à cause d'un stock non écoulé avant la sortie de l'arrêté.

SN/ASB/MD

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe