Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 5:28 p.m.

SENEGAL-CULTURE-PROMOTION

Moh Dediouf : ‘’Il nous faut faire du Mondial une vitrine pour vendre la culture sénégalaise’’

Nov. 16, 2022, 3:08 p.m.

Dakar, 15 nov (APS) - Le Sénégal doit se donner les moyens de faire de la présence des Lions à la Coupe du monde au Qatar un grand moment d'exposition de sa culture, à la mesure de l'audience internationale de cette compétition qui démarre dimanche, propose le musicien sénégalais Moh Dediouf.

Selon l'artiste, les autorités sénégalaises doivent s'inspirer de l'exposition universelle que les Emirats Arabes Unis ont accueillie à Dubaï, du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022, pour mettre en exergue le savoir-faire sénégalais et le patrimoine culturel du pays, en marge de la participation des Lions au Mondial prévu du 20 novembre au 18 décembre.

‘’Pour cette Coupe du monde, le Sénégal devait s’inspirer de l'exposition universelle organisée à Dubaï pour faire pareil, parce que la Coupe du monde au Qatar est une exposition mondiale’’, a-t-il dit dans un entretien avec l'APS.

Dediouf estime que désormais, le Sénégal ‘’pèse beaucoup plus sur la table’’, avec son titre de champion d'Afrique, qui a sanctionné la bonne évolution des résultats enregistrés par son équipe nationale durant ces dernières.

‘’On demande juste d'accompagner l'équipe nationale de football par un peu de folklore, on a une vitrine qu'on devrait pouvoir exploiter beaucoup plus. Un peu comme ce qui se faisait à l'époque du président-poète Léopold Sédar Senghor avec le théâtre national Daniel-Sorano, lors de ses voyages officiels’’, a-t-il expliqué. 

‘’Sadio Mané, qu’il joue ou ne joue pas, représente’’ le Sénégal, ‘’il représente une culture’’, fait valoir l'artiste, qui milite pour une meilleure prise en compte de l'impact combinée de la culture et du sport.

Moh Dediouf est revenu, à ce sujet, à son expérience du Mondial 2010 organisé en Afrique du Sud, dont il a contribué à la compilation musicale.

‘’En Afrique du Sud, nous avons été exposés mondialement grâce à l'hymne de la Coupe du monde auquel j'ai participé. J'ai fait mon premier show en lunettes 3D lors de ce Mondial, la première en Afrique. J'ai été habillé par un styliste sénégalais, et tous les modèles des tenues que j'avais portées ont été écoulés. C'est la même chose, on ne vient pas juste pour jouer des matchs et repartir’’, rappelle l'artiste.

Il a donné l’exemple du long métrage ‘’Xalé’’, de Moussa Sène Absa, sélectionné pour représenter le Sénégal aux prochains Oscars du cinéma américain, pour dire que d'autres films pourraient être sélectionnés de la même manière pour mieux vendre le Sénégal.

Assurer la continuité du combat de Nelson Mandela

Selon Moh Dediouf, le même procédé pourrait être utilisé pour choisir un designer ou un styliste, tout autre artiste ou artisan, pour mettre en valeur la culture sénégalaise, à travers les tenues que les joueurs ‘’mettront quand ils sont dans les bus, l'habillement des officiels sénégalais’’, etc.

Concernant le volet des industries, ‘’on a du pétrole et du gaz, ce sont des occasions de montrer ce qu'on sait faire. Le Sénégal est champion d'Afrique, il joue de ce fait le rôle de leader, cela n'est jamais arrivé auparavant, c'est des opportunités d'exposition mondiale’’, a insisté l'artiste.

Moh Dediouf s'impose depuis quelques années comme l'un des leaders d'une pop sénégalaise dont l'ambition est de servir de trait d'union entre les musiques traditionnelles et les musiques urbaines en mélangeant sons occidentaux et instruments africains.

Il rencontre le succès dès son premier album solo ‘’Live in the shade’’ (2007), dont le titre ‘’Adouna’’ gagne le premier prix dans la catégorie World Music, lors de l'International Song Writing Competition, à New York.

Il sort en 2010 un deuxième album en forme de carnet de voyage, ‘’Smile way of life’’. Grâce à son à son titre ‘’Africaaa’’, l’artiste sénégalais a fait partie de la compilation musicale de la Coupe du monde 2010, en Afrique du Sud, où il a par la même occasion représenté le Sénégal.

Dediouf n'avait plus sorti d'album jusqu’en 2017, année à laquelle il a mis sur le marché ‘’Trilogie’’, une sorte de saga musicale sur trois continents, par laquelle l’artiste raconte un voyage dans le temps, qui fait se rencontrer la tradition africaine et les technologies modernes.

Natif de Dakar, il fait partie d’un collectif d'artistes et d’acteurs culturels dont l'ambition est d’assurer, à leur modeste niveau, la continuité du combat de Nelson Mandela, en vue de l'amélioration de l'éducation et de la santé des Africains.

FKS/BK/ESF

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe