Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

02/05/2023 4:52 p.m.

SENEGAL-ECONOMIE

Oussouye : vers la réhabilitation du périmètre maraîcher de Djivente

Nov. 15, 2022, 7:58 p.m.

Djivente (Oussouye), 15 nov (APS) - Un périmètre maraîcher féminin d'un coût global de 21 millions de francs CFA est en cours de réhabilitation à Djivente, un village de la commune d'Oukout (Oussouye, sud), à l'initiative du Projet d'appui régional pour l'irrigation au Sahel (PARIIS), a constaté l'APS.

Ce périmètre de deux hectares comprend une clôture grillagée et un forage de 30 mètres cubes équipé d'une pompe solaire et un réseau d'irrigation par goûte à goûte et de deux réservoirs tampons.

 


“Dans ce périmètre maraîcher, tout le réseau d'irrigation est mis en place. Ici, nous avons un système moderne qui apporte une contribution et une innovation dans le système de production des périmètres maraîcher”, a fait valoir la chargée du programme du PARIIS au Sénégal, Aïcha Fatimatou Ndoye Niane.

 

Elle intervenait lors d'une visite à Djivente pour voir l'état d'avancement des travaux de réhabilitation du périmètre maraîcher des femmes.

 

“Ce système moderne d'irrigation goûte à goûte installé au niveau du périmètre maraîcher de Djivente permet non seulement d'économiser l'eau mais également d'économiser le temps de travail des femmes”, a dit Mme Niane.

 

Selon elle, le périmètre maraîcher de Djivente qui  fait partie des 13 autres réalisés en Casamance par le PARIIS, va contribuer à la production horticole.

 

"Nous passions des heures pour irriguer les parcelles. Mais, avec ce système innovant, il s'agit juste d'ouvrir et de fermer. C’est un système économiseur d'énergie et de temps pour nous. Nous saluons cette belle initiative du PARIIS ",  s'est réjouie la représentante des femmes de Djivente, Hélène Diédhiou.


Le coordonnateur national du PARIIS, Ali Sané Niang, a souligné que “tout est fin prêt pour la mise en valeur” du périmètre maraîcher de Djivente.  “Aujourd’hui, il s'agit juste de le réfectionner et préparer les femmes à comment faire la production horticole”, a-t-il ajouté.

 

M. Niang a annoncé que le PARIIS va aménager 600 hectares de bas-fonds en Casamance et 50 hectares de périmètres irrigués villageois dans la vallée de Médina Namo.


Il prévoit aussi de construire six magasins dans des villages de Kolda et de Sédhiou pour faciliter la conservation et la commercialisation des produits, a-t-il fait savoir.

 

Le maire d'Oukout, Seydou kabane Ewagne Diédhiou, a indiqué que la réalisation d'un bloc maraîcher entièrement irrigué en goûte à goûte, est un soulagement pour les femmes de la commune.

 

"Ce périmètre  va satisfaire les revenus des ménages et la sécurité alimentaire du village de Djivente. Il va renforcer la productivité au niveau de notre commune", a assuré Diédhiou.
 

MNF/ASB/MD

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe