Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 5:25 p.m.

SENEGAL-AFRIQUE-FRANCOPHONIE-INDUSTRIALISATION

Des personnalités planchent sur l’industrialisation de l’Afrique

Nov. 15, 2022, 6:12 p.m.

Dakar, 15 nov (APS) - Plusieurs personnalités politiques et économiques dont l’ancien Premier ministre de la République de Guinée, Cellou Dalein Diallo, participent à une table ronde sur l'industrialisation de l'Afrique, à l'occasion de la 3 ème édition du Forum international des entreprises francophones (FIEF), ouvert ce mardi, à Dakar, a constaté l'APS.

Ce forum, initié par le Groupement du patronat francophone (GPF) et le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), est présidé par la ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, Victorine Anquédiche Ndeye.

 

Cellou Dalein Diallo a rappelé que la tenue de ce forum coïncide avec la Journée africaine de l’industrialisation qui sera célébrée le 20 novembre prochain.

 

Selon l’ancien Premier ministre guinéen, l’industrie crée non seulement la richesse mais également des emplois.

 

“Le déficit d’emplois est une source d’instabilité, donc il faut que les Etats africains essayent de mettre en œuvre des politiques d’industrialisation susceptibles d’engager davantage notre secteur privé dans l’industrialisation”, a-t-il plaidé.

 

Le président du GPF, Jean Lou Manchier, a souligné que son organisation ambitionne de faire de la Francophonie, "une zone d’échange économique de premier plan, au même titre que les grandes économies mondiales''.

 

Il a ajouté que le Groupement du patronat francophone (GPF) a des “atouts formidables” pour  relever ce défi.

 

L’Afrique est aujourd’hui convoitée par toutes les grandes puissances en raison de ses ressources, note-t-il par ailleurs, relevant que la richesse est bien souvent créée ailleurs.

 

Il a rappelé que le vrai défi est d’aider l’Afrique dans son développement.

 

“Le moyen d’y arriver passe inévitablement par l’industrialisation de l’Afrique, raison pour laquelle nous avons souhaité mettre ce thème à l’honneur de cette 3e édition du FIEF”, a fait savoir M. Manchier.

 

Il est d'avis qu‘"Il ne peut pas y avoir d’industrie sans innovation, sans la formation des jeunes, gage d’employabilité pour eux et de compétences nécessaires au développement des entreprises".

 

Abdoulaye Baldé, le Directeur général de l’APIX a pour sa part estimé que l’industrialisation est une question essentielle et fondamentale pour l’avenir du contient (…).
 

SN/ASB/MD

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe