Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

02/05/2023 5:58 p.m.

SENEGAL-SOCIETE-ECONOMIE

Le Sénégal, une terre d’opportunités et d’investissements (ministre)

Nov. 15, 2022, 5 p.m.

Dakar, 15 nov (APS) - La ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, Victorine Anquédiche Ndeye, a déclaré, mardi, que le Sénégal est une terre d’opportunités et d’investissements grâce à sa position géographique stratégique.

"Le Sénégal est une terre d’opportunités et d’investissements. En effet, notre pays jouit d’une position géographique stratégique qui en fait naturellement un hub économique sous-régional’’, a-t-elle notamment dit.

 

La ministre présidait l’ouverture de la 3e édition du Forum international des entreprises francophones (FIEF) à Dakar, en présence de plusieurs diplomates sénégalais et étrangers.

 

La cérémonie de clôture de ce Forum initié par le Groupement du patronat francophone (GPF) et le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), est prévue ce mercredi.

 

 

Elle a par ailleurs souligné que le Sénégal bénéficie d’autres avantages comparatifs comme la stabilité politique qui se traduit par plusieurs alternances démocratiques.

 

La ministre a aussi souligné la volonté politique du président de la République de replacer le secteur privé dans la politique nationale de développement du Sénégal, notamment le Plan Sénégal émergent (PSE).

 

Victorine Anquédiche Ndeye a estimé que le secteur privé sénégalais doit jouer un grand rôle dans la marche du pays vers l’émergence.

 

Dans cette perspective, a-t-elle fait savoir, l’Etat du Sénégal a mis en place plusieurs dispositifs incitatifs pour encourager l’investissement privé et procéder au renforcement des capacités de nos entreprises locales afin qu’elles soient à la fois plus compétitives et pourvoyeuses d’emplois, en particulier pour les jeunes.

 

"D’autres chantiers d’envergures sont très attendus et doivent permettre de consolider ces acquis aux fins de permettre au secteur privé d’assurer pleinement sa fonction de locomotive de l’économie’’, a-t-elle fait valoir.

 

“Toutes ces politiques n’ont qu’un seul et unique objectif : replacer le secteur privé national au centre de l’échiquier économique, et d’en faire le moteur de la croissance inclusive pour le développement économique et social de notre nation”, a-t-elle assuré.

 

Elle a souligné que le Forum International des entreprises francophones est un moment important qui réunit l’ensemble des personnalités de l’écosystème économique sénégalais et international.

 

Selon elle, ‘’cette rencontre constitue un cadre d’échange et de partage pour les entreprises, notamment les petites et moyennes entreprises, piliers de développement pour la majorité des pays francophones et des pays en développement’’.

 

Le GPF apporte son soutien aux entreprises, notamment aux PME souhaitant s’internationaliser et aide ainsi à leur rayonnement international, en facilitant les contacts des entreprises francophones avec les institutions nationales, mondiales et les grands bailleurs de fonds, a expliqué Victorine Ndeye

 

"Le Mouvement des entreprises du Sénégal, conscient des enjeux économiques et sociaux actuels de notre planète en profondes mutations, marque, à travers le forum de Dakar, son ancrage dans la communauté des entreprises francophones’’, a de son côté relevé son président, Mbagnick Diop.

 

M. Diop a indiqué que la nouvelle politique industrielle du Sénégal privilégie les entreprises locales et favorise les secteurs de l’agro-industrie, l’industrie pharmaceutique.

 

"Elle offre aussi de réelles opportunités aux chefs d’entreprise de notre espace francophone, qui dans un esprit de solidarité entrepreneuriale, pourront former de grands ensembles à l’assaut des autres espaces de l’économie mondiale’’, a-t-il dit.

SN/ASB/MD

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe