Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

02/05/2023 4:57 p.m.

SENEGAL-HYDROCARBURES-PRIX

Ciblage des subventions sociales: le gouvernement évoque une ''situation internationale défavorable''

Jan. 7, 2023, 12:56 p.m.

Dakar, 7 jan (APS) - Une analyse de la situation internationale ''commande'' à repenser les subventions sociales que l’Etat apporte aux différentes structures, lesquelles réductions nécessiteront ''inéluctablement un réajustement sur certaines catégories d’usagers d’électricité, de gasoil et de supercarburant'', a appris l’APS, samedi, du ministère du Pétrole et des Energies.

‘’Face à la persistance de la crise internationale qui renchérit de plus en plus les cours des matières premières et affecte l’économie mondiale, une analyse de la situation commande à repenser la subvention que l’Etat apporte aux différentes structures des prix de l’électricité, du gasoil et du supercarburant'', peut-on lire dans un documents reçu des services du ministère du Pétroles et des Energies.

Il rappelle que le litre de gasoil aurait dû couter 1019 FCFA en moyenne en 2022 et le litre du supercarburant 1063 FCFA en moyenne en 2022. Or, poursuit-il,  l’Etat avait maintenu le prix du gasoil à 655 FCFA toute l’année et le prix du supercarburant a été maintenu à 755 FCFA jusqu’au mois de juin, puis 890 FCFA de juin à décembre 2022.

La même source ajoute que ‘’la subvention sur les produits pétroliers a couté à l’Etat 583,5 milliards de francs CFA en 2022''.


Cette réduction des subventions nécessitera un ‘’ajustement de 100 FCFA sur le gasoil et le supercarburant, ce qui équivaut à ramener le prix du gasoil à 755 FCFA et celui du supercarburant à 990 FCFA'', explique le ministère en charge du pétrole et des Energies.


Il annonce par ailleurs que des ‘’mesures d’accompagnement seront prises pour subventionner directement les transporteurs, afin que ce réajustement n’ait pas d’impact sur le coût du transport''.


En ce qui concerne la hausse annoncée sur le prix de l’électricité, le ministère du Pétrole et des Energies renseigne qu’un ‘’ciblage a été fait en vue de sortir la clientèle la plus vulnérable'', dont la consommation ne dépasse pas 150 KWh, soit environ 48% de l’effectif total des clients de Senelec.


‘’La mesure prend effet à compter du 1 er janvier 2023 pour les clients en Post Paiement et du 8 janvier 2023 pour les clients en Prépaiement'', indique la source.

 

L’Essence pirogue et le gaz butane ‘’exemptés''


Le prix de l’essence pirogue (subventionnée à hauteur de 34%) et du gaz butane (subventionné à hauteur de 55%) ‘’ne sont pas concernés par cette hausse'', selon la tutelle.


Quant au gaz butane, ‘’une hausse de son prix risquerait de pousser de nombreux ménages, notamment en milieu rural, à le délaisser pour se tourner vers le charbon de bois, avec des conséquences très négatives en termes de développement durable’’ a fait savoir le département en charge des énergies.

SMD

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe