Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière PA-PNSAR2

01/31/2023 4:01 p.m.

SENEGAL-SANTE-RETRO

En 2022, le système sanitaire s'est montré résilient malgré le Covid-19

Jan. 2, 2023, 7:21 p.m.

Dakar, 2 jan (APS) - Le Sénégal a été rudement éprouvé par la pandémie de Covid-19 en 2022, avec un impact négatif sur la continuité des services essentiels et la mise en œuvre de tous les programmes de santé, notamment sur le Programme élargi de vaccination (PEV), selon un bilan dressé par le ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Le système de santé a été résilient face au Covid-19 et un plan de relance a été mis en place, avec une intégration des vaccins contre le coronavirus dans le Programme élargi de vaccination, affirme-t-il dans un document dont l’APS a obtenu une copie.

Dans le cadre de ce plan, souligne le ministère, l’objectif d’atteindre un taux de couverture vaccinale de 95 % au moins pour tous les antigènes du PEV sera poursuivi.

L’accent est mis sur tous les antigènes en général, et le vaccin contre l’hépatite B à la naissance et la vaccination des adolescentes âgées de 9 à 14 ans contre le virus du papillome humain en particulier, précise le ministère.

La surveillance épidémiologique a été renforcée pour prévenir, détecter et notifier précocement toute maladie à potentiel épidémique, afin de renforcer la protection et le bien-être des populations.

Dans le domaine des ressources humaines du secteur de la santé et de l’action sociale, souligne la même source, ‘’des avancées significatives ont eu lieu, aussi bien du point de vue du renforcement des effectifs que du développement des compétences et de la distribution’’.

Ainsi, en plus des 3.005 agents recrutés en 2021, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a enrôlé, avec l’aide du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, 117 agents destinés à renforcer les structures hospitalières dans le cadre de la lutte contre les pandémies.

Quatre-vingt-quinze pour cent des agents recrutés sont mis à la disposition des nouvelles structures sanitaires (les hôpitaux de Kaffrine, Kédougou, Sédhiou, Touba et Agnam).

Pour l’amélioration continue de l’offre de soins et de services aux populations, l’Etat du Sénégal a octroyé 490 bourses en 2022, pour toutes les spécialités, pour un montant de 1 milliard 764 millions de francs CFA, avec un système de rémunération des agents qui a connu des ‘’avancées extrêmement significatives’’.

Concernant la gouvernance, le ministère de la Santé et de l’Action sociale relève que l’année 2022 a été marquée par l’élaboration du Plan national de développement des ressources humaines et du guide de mobilité du personnel, le recensement national des acteurs communautaires et du personnel du secteur privé de la santé et de l’action sociale.

Après la réouverture des blocs opératoires des centres de santé de Vélingara (sud) et de Pété (nord) en 2021, le premier trimestre de 2022 a été marqué par celle des blocs opératoires des centres de santé de Dahra (nord), de Bignona (sud) et de Popenguine (ouest).

En 2023, les blocs opératoires des centres de santé de Thiadiaye, Mékhé, Mbour, Thiès  (ouest) et Kanel (nord) vont démarrer à leur tour leurs activités opératoires. La réhabilitation et l’équipement des blocs opératoires en outils de chirurgie et de transfusion sanguine des six régions d’intervention du projet Investir dans la santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent sont en cours.

Grâce à ce projet, l’Etat a pu recruter 850 agents de santé, dont des médecins, des pharmaciens, des infirmiers et des sages-femmes, pour renforcer le parc logistique, avec l’achat de 41 ambulances médicalisées. En plus de l’acquisition et de la distribution des intrants utilisés dans la lutte contre la malnutrition.

Au cours des précédentes années, l’Etat a procédé à l’achèvement et à la construction de huit hôpitaux (Dallal Jamm, Diamniadio, Fatick, Ziguinchor, Kédougou, Sédhiou, Kaffrine et Touba). Il s’est également attelé à la réhabilitation et à l’extension de structures hospitalières, dont l’Institut d’hygiène sociale, l’hôpital de Tivaouane, le centre de santé Roi Baudouin de Guédiawaye (ouest) et l’hôpital de Richard-Toll (nord).

Concernant les perspectives pour 2023, le ministère de la Santé et de l’Action sociale annonce le projet de construction des hôpitaux de Mbour, de Tivaouane, de Saint-Louis, de Ouroussogui (nord) et de l’hôpital Aristide-Le-Dantec, à Dakar.

ADL/ASG/ESF

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe