Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/28/2023 7:37 p.m.

SENEGAL-COLLECTIVITES-HYDRAULIQUE

Mboro : l’autorité administrative entend examiner ‘’très prochainement’’ la gestion controversée de l’eau

Nov. 14, 2022, 6:16 p.m.

Le sous-préfet de Méouane, Abdoulaye Kharma, a fait part de sa volonté de se pencher ‘’très prochainement’’ sur le choix de la structure de gestion de l’eau, au cœur d’une controverse à Mboro.

L'occasion sera trouvée ‘’très prochainement’’ pour discuter de vive voix dans un comité élargi de toutes les questions relatives à la gestion de l'eau à Mboro, a indiqué l'autorité administrative.

 

‘’Aquatech était là au nom de l'État du Sénégal pour la gestion dans sa globalité. Malheureusement, pour les populations elle n'était pas en mesure de les  satisfaire’’, a expliqué le maire de Mboro Abdallah Sall, rappelant que la gestion de l’eau n’était pas une compétence transférée.

 

‘’Un jour, une partie de la population s'est révoltée et a pris les locaux, les clés et depuis lors c'est elle qui gère", a relevé l’édile de cette commune qui, avec celles de Darou Khoudoss et Taïba Ndiaye et Méouane, constituent l’arrondissement de Méouane.

 

Vu les nombreuses difficultés qui persistent et qui sont liées tantôt aux problèmes de paiement de facture à la Senelec, tantôt à des soucis de raccordement, le maire était obligé de s'en ouvrir au sous-préfet de Méouane Abdoulaye Kharma.

 

Ce dernier assure être dans les dispositions de préparer la mise sur pied d’un cadre légal, afin de trouver les solutions aux multiples interrogations autour de la gestion d'Aquatech.

 

‘’Depuis mon installation, je reçois des délégations qui viennent de partout pour parler du problème de la gestion de l'eau, et de la manière de faire en sorte que cette gestion revienne à la structure qui a été habilitée par l'État (Aquatech), afin de gérer les problèmes de l'eau à Mboro", " informe Abdoulaye Kharma .

 

Pour lui, c'est un problème ‘’extrêmement compliqué’’, puisque la structure qui a pris les rênes du forage n’est pas agréée par l'État.

 

La question avait d'ailleurs récemment été abordée par le conseil municipal lors d'un débat d’orientation budgétaire.

MKB/ADI/AKS

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe