Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

02/05/2023 5:24 p.m.

SENEGAL-SOCIETE-CONFLIT

Casamance : Bougnack réfléchit sur le retour au bercail de ses déplacés

Dec. 31, 2022, 1:31 p.m.

Kaguite (Ziguinchor), 31 déc (APS) - Un congrès de Kaguite (sud), abrite un congrès sur le retour de ses populations déplacées en raison de la crise en Casamance, a constaté l'APS.

A l'initiative des ressortissants de Bougnack, dans le Nyassia,  cette rencontre de deux jours a démarré vendredi, sur le thème : "Quel programme pour un Bougnack retrouvé et émergent".

"Nous voulons que les populations déplacées retournent au bercail avec  sécurité et  sûreté", a dit le président de l'Union pour le développement de Bougnack, Pascal Diédhiou, à l'ouverture dudit congés, dénommé "Les fraternels de Bougnack".

Il a demandé l'accompagnement de l'État pour un retour des fils de Bougnack au bercail.

"Après ce retour, que l'État mette en place des projets pour nous, afin que nous puissions vivre dans la cohésion, l'harmonie et la solidarité. Nous voulons retourner au bercail et faire développer notre localité", a insisté Pascal Diédhiou.

"Le déplacement des populations du fait du conflit en Casamance est une réalité" qui prévaut dans l'arrondissement de Nyassia. "Sur les vingt-cinq villages  de la commune, il y a quatre villages qui ne sont pas encore revenus", a fait observer le sous-préfet de Nyassia, Moussa Aly Ba.

Bagame, Badem, Kassou Sénégal et  Bougnack, a listé le sous-préfet, sont les quatre villages de la commune de Nyassia dont les populations déplacées ne sont pas encore de retour.

"Ce congrès est initié par les populations de Bougnack  pour échanger, réfléchir pour voir comment" planifier elles-mêmes leur retour au bercail "de la manière la plus sécurisé" possible, a expliqué M. Ba, en marge de cette rencontre d'échange et de partage à laquelle ont pris part des chefs de village et des populations de la commune de Nyassia.

Il a assuré que “l'Etat travaille en priorité au retour des populations déplacées en raison de la crise en Casamance".

"Aujourd'hui, avec la sécurisation et le retour de la paix, les populations de Nyassia commencent à revenir dans leurs villages. L'Etat a décidé de faire d'abord le déminage de certaines localités afin que ces dernières soient [..] sécurisées", a dit Moussa Aly Ba.

Aussi, l'État du Sénégal, à travers ses programmes d'investissements publics tels que le PUMA et le PUDC, a aidé certains ressortissants de Nyassia à revenir au bercail.

"Je pense que tout au début de notre installation, notre première idée c'était de voir" comment faire "pour permettre à toutes ces populations de notre commune de rentrer au bercail", a réagi la maire de Nyassia, Justine Manga.

L'édile a rappelé que certaines des personnes concernées avaient quitté cette zone depuis une trentaine d'années "et jusque-là, elles sont toujours ailleurs. Je pense que c'est la première chose à gérer avant de passer à quoi que ce soit".
 

MNF/BK


Documents Liés:

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe