Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 5:52 p.m.

SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les quotidiens mettent en exergue la politique, l’actualité sociale et la mort de Pelé

Dec. 30, 2022, 9:34 a.m.

Dakar, 30 déc (APS) – Les quotidiens ont mis en exergue les sujets politiques et sociaux dans leur édition de ce vendredi, en même temps qu’ils rendent hommage à Pelé, la star mondiale du football décédée jeudi à l’âge de 82 ans.

EnQuête analyse la collaboration de Macky Sall avec le Premier ministre, Amadou Ba. ‘’Le déplacement du président Macky Sall dans la région de Tambacounda, avec tout son gouvernement, a été un test de popularité (…) pour le chef de la majorité présidentielle. Cependant, son Premier ministre s’est montré discret’’, commente le journal, estimant que ‘’si [Amadou Ba] n’a pas eu toute la lumière à Tambacounda, il a gagné en pouvoir auprès du président Macky Sall’’.

Le Quotidien annonce des réunions prévues mardi prochain entre les militants de la société civile et Amadou Ba, qui va également rencontrer les partenaires techniques et financiers de l’Etat du Sénégal. C’est une ‘’mission d’explication’’ que le chef du gouvernement va effectuer. Elle portera sur les audits menés par la Cour des comptes sur la gestion des fonds destinés à la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Le rapport en question signale plusieurs malversations dans la gestion de ces fonds, dans plusieurs ministères notamment.

Selon Vox Populi, la ministre des Affaires étrangères, Aïssata Tall Sall, s’est prêtée à l’exercice avant le Premier ministre, puisqu’elle ‘’a longuement échangé avec les ambassadeurs des pays partenaires (…) du Sénégal’’. ‘’Au menu des discussions, l’approfondissement de la coopération mais aussi, et surtout, le rapport de la Cour des comptes’’, ajoute le journal.

Pour rappel, des institutions financières et des Etats partenaires économiques du Sénégal ont contribué au fonds national destiné à la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Tribune évoque le rassemblement prévu cet après-midi à la place de la Nation, à Dakar, à l’initiative de la société civile, en guise de protestation contre le détournement présumé des fonds destinés à la lutte contre la pandémie de Covid-19. 

Les manifestants vont dénoncer ‘’tous les gloutons qui profitent de leur position pour festoyer sans retenue (…) avec l’argent public’’, ajoute-t-il.

L’Observateur s’est intéressé au traditionnel discours du président de la République du 31 décembre et pose la question de savoir de quoi va parler Macky Sall aux Sénégalais. ‘’La seule chose qui intéresse le peuple, c’est la question de la troisième candidature du chef de l’Etat (sera-t-il candidat ou pas)’’, affirme le journal en résumé du point de vue de l’un des analystes interrogés. 

‘’La relève, ce ne sont pas ceux qui vont passer leur temps à taper sur des bols’’, note Libération en citant Macky Sall.

Le président de la République fait allusion au concert de casseroles que veut organiser l’opposition au moment où il va s’adresser à la nation, le soir du 31 décembre.

‘’Lueurs d’espoir’’

Concernant la politique sociale du gouvernement, Source A annonce la gratuité, à partir de janvier prochain, de la prise en charge médicale des femmes porteuses de fistules obstétricales.

La prévalence de la tuberculose dans les prisons préoccupe L’As. ‘’La tuberculose est la troisième cause de mortalité en milieu carcéral’’, lit-on dans le journal, selon lequel 174 cas ont été enregistrés entre 2018 et 2022 dans les prisons sénégalaises. Un nombre jugé élevé.

L’info met en exergue ‘’les lueurs d’espoir’’ de l’éducation sénégalaise en se basant sur un rapport consacré à ce secteur par la COSYDEP, un regroupement d’organisations intervenant dans la politique éducative nationale. La COSYDEP a fait plusieurs propositions à l’Etat en vue d’un bon déroulement de l’année scolaire, selon L’info.

‘’Les forces de défense et de sécurité doivent être formées sur la spécificité de Touba’’, suggère Cheikh Guèye, un spécialiste de cette ville, la plus peuplée du pays après Dakar, en même temps capitale de la confrérie des mourides.

Le khalife général des mourides a dissous la police des mœurs de Touba et a donné les ‘’pleins pouvoirs à la police et à la gendarmerie’’, qui sont chargées maintenant de faire régner l’ordre dans cette ville où leur présence était restreinte.

‘’Après la démolition précipitée, le néant’’, titre Le Témoin Quotidien, concernant l’hôpital Aristide-Le-Dantec de Dakar. 

‘’Les autorités ont ordonné le déménagement’’ en toute hâte de cet établissement de santé, ‘’pour un démarrage imminent [de ses] travaux de reconstruction’’, rappelle-t-il.

Mais, plusieurs mois après le déménagement des services de cet hôpital recevant des centaines ou des milliers de patients par jour, ‘’le site ressemble à un champ de ruines’’, affirme Le Témoin Quotidien.

Une ‘’aura prophétique’’

La presse sénégalaise commente aussi la mort survenue jeudi, à l’âge de 82 ans, de l’ancien footballeur brésilien Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé.

‘’Un pan de l’histoire du football s’effondre’’ avec sa mort, lit-on dans Stades.

‘’Le Brésilien Pelé, première star planétaire du football et attaquant de génie qui a révolutionné la pratique du ballon rond, est mort (…) après avoir lutté pendant plus d’un an contre le cancer’’, écrit-il.

Record estime que ‘’le football est orphelin’’, puisque ‘’son roi est mort’’.

Il publie les hommages de plusieurs célébrités footballistiques et de Luiz Inácio Lula da Silva, réélu président du Brésil depuis plusieurs semaines. ‘’Peu de Brésiliens ont porté le nom de notre pays aussi loin que lui’’, témoigne le chef d’Etat.

Bés Bi Le Jour rappelle le match que Pelé a joué à Dakar en 1967, contre un club sénégalais. 

‘’Ses performances sportives, notamment celle de l’unique triple vainqueur du Mondial, ont (…) fait le tour du monde, racontées sous tous les formats possibles, parfois avec exagération, mais toujours à la mesure de la grandeur de sa légende’’, commente le même journal.

‘’Rapide, résistant, dribbleur fou, bon des deux pieds, au jeu de tête ravageur, il s’est brillamment illustré…’’ se souvient Le Soleil, rappelant que Pelé est le plus jeune joueur à avoir remporté la Coupe du monde (à 17 ans) et le seul à avoir soulevé son trophée trois fois.

‘’Avec sa disparition, c’est une belle page du football qui se referme’’, conclut Le Soleil.

‘’Même ceux qui l’ont regardé sur de vieilles bandes qui se plantent ont constaté l’étendue de son talent (…) Pelé est éternel’’, commente Le Quotidien.

EnQuête estime qu’‘’il était le football’’. ‘’Pelé était une source d’énergie positive, guidée par une foi religieuse qu’on retrouve souvent dans la diaspora africaine éparpillée dans le monde et sublimée par un talent sportif inouï, à l’aura prophétique’’, lit-on dans le même journal.

ESF/ASG

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe