Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/28/2023 8:58 p.m.

SENEGAL-ENTREPRENARIAT-FINANCEMENTS

DER/FJ : plus d'un milliard FCFA pour intensifier les financements des pôles emploi

Dec. 23, 2022, 9:29 p.m.

Mbour, 23 déc (APS) - La déléguée générale à l'entreprenariat rapide des femmes et des jeunes, a annoncé vendredi, la mise en place d’une enveloppe de 1,5 milliard de francs CFA, en vue notamment de favoriser l’intensification des financements dans les pôles emploi et entreprenariat des 46 départements du pays.

Cette enveloppe devrait également permettre davantage de célérité dans le traitement des demandes de financement, a indiqué Mame Aby Sèye, au cours d’une visite suivie d’une remise de financements de la Délégation générale à l'entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ), au Pôle emploi entreprenariat de Mbour.

‘’Nous sommes à Mbour dans le cadre de l'intensification de la remise de financement au niveau des pôles emploi des 46 départements du Sénégal’’, a-t-elle dit, signalant qu’une enveloppe de 1,5 milliard a été dégagée pour plus de rapidité dans le traitement des dossiers.

Elle a précisé que la DER/FJ accompagne les bénéficiaires, notamment les jeunes et les femmes, avec des montants pouvant aller jusqu'à un million de francs CFA.

Les financements seront remis “d’ici fin décembre” dans la totalité des 46 départements du pays. 

Dans douze de ces départements, les remises seront faites “dès cette semaine”, a-t-elle précisé. Il s’agit de Malem Hodar, Kédougou, Salémata, Saraya, Médina Yoro Foula, Ranérou, Bakel, Goudiry, Koumpentoum, Tambacounda, Mbour et Oussouye, selon un document remis à la presse. 

‘’C’est une innovation dans la mesure où nous nous sommes appuyés sur ce qu'on fait à travers le nanocrédit pour digitaliser toute la procédure, de l'enrôlement jusqu'à la remise de financement, et accompagner les jeunes et les femmes au niveau des pôles’’, a expliqué la déléguée générale.

Mame Aby Sèye a promis que la DER sera désormais beaucoup plus proche des populations en mettant en avant les principes d'inclusion et d'équité territoriale.

Elle a toutefois prévenu que la Délégation “ne peut pas s'engager à financer” toutes les demandes, car une telle opération nécessiterait “presque 15 milliards FCFA au niveau des pôles”. “On ne pourra pas tout satisfaire, puisqu'il y a (…) aussi d'autres projets que nous devons accompagner et les ressources ne peuvent pas tout couvrir”, a-t-elle justifié.

 Mme Sèye a rappelé qu’il y a une forte demande de financements, relevant que rien que dans le département de Mbour, “il y a 190 bénéficiaires”.

Elle s’est montrée rassurante en annonçant que de nouveaux crédits sont prévus pour 2023, pour davantage enrôler plus de personnes. Mais pour y arriver, il faudra au préalable que le taux de recouvrement soit satisfaisant, a-t-elle déclaré.

Elle a fait part de son souhait de voir les pôles emploi également dépasser un taux de recouvrement de 92%, niveau atteint par le nano-crédit, ce qui permettrait de “demander encore beaucoup plus de ressources”.

 

FD/ASG/BK

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe