Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière AGEROUTE-

02/09/2023 1:18 p.m.

SENEGAL-MONDE-SPORTS-BILAN

Des records et des faits historiques dominent la Coupe du monde de football au Qatar

Dec. 19, 2022, 9:45 p.m.

Dakar, 19 déc (APS) - L’édition 2022 a été "le meilleur Mondial (…) de toute l’histoire" de la Coupe du monde, a déclaré le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, un jugement soutenu par les faits historiques survenus et les records battus au Qatar.

“Meilleur Mondial et finale depuis longtemps, voire de toute l’histoire”, a écrit M. Senghor sur son compte Twitter après le triomphe de l’Argentine, dimanche soir, de cette compétition qui se tenait depuis le 20 novembre.

“Un bel hymne à la beauté universelle du football ! Il fallait un vainqueur mais personne ne méritait de perdre. Chapeau à l’Argentine, à la France, aux étoiles Messi et Mbappé ! Bravo FIFA et Qatar !”, a ajouté le président de la FSF, sur le même réseau social.

L’Argentine a battu la France en finale de l’édition la plus controversée de l’histoire de la Coupe du monde, selon de nombreux observateurs.

Avant le démarrage de la compétition, beaucoup d’organisations de défense des droits de l’homme, des militants du mouvement LGBT, des amateurs de football, des dirigeants de ladite discipline sportive et des personnalités politiques avaient appelé au boycott de la compétition organisée au Qatar.

De nombreux médias avaient décidé de ne pas diffuser Qatar 2022, en guise de protestation contre la politique jugée discriminatoire envers les femmes, que le pays est accusé de mener.

Cet émirat du Moyen-Orient, premier Etat de cette région à organiser la Coupe du monde, a également été critiqué pour la répression qu’elle mène contre certaines orientations sexuelles. 

Les conditions de travail des ouvriers étrangers employés pour la construction des infrastructures sportives du pays ont également été dénoncées. 

Le Qatar a fait l’objet de nombreux soupçons de corruption relatifs à l’attribution de la Coupe du monde 2022. Il a été critiqué pour l’impact de la Coupe du monde sur l’environnement.

Malgré les nombreux reproches faits à son pays hôte, l’édition 2022 de la Coupe du monde est considérée comme “la plus belle de toutes”.

Des spectacles hors norme

Le 20 novembre 2022, les autorités du Qatar, conscientes du défi à relever sur le plan de l’organisation, n’ont pas lésiné sur les moyens pour offrir un spectacle époustouflant aux téléspectateurs, notamment aux quelque 67.000 spectateurs du stade Al Bayt, où a eu lieu la cérémonie d’ouverture. Une cérémonie qui s’est déroulée sous le sceau de l’unité et a ébloui le monde entier.

Dimanche, la clôture du Mondial a été inoubliable aussi pour le milliard de téléspectateurs et les 90.000 spectateurs du stade Lusail. Cette dernière et belle étape avait pour thème : “L’union des peuples pendant les vingt-neuf jours du tournoi, à travers la poésie et la musique”.

Deux jours avant la finale, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a estimé, comme Augustin Senghor, que le Mondial 2022 a été “la meilleure édition de tous les temps”. 

Il faut signaler que la réussite du Qatar ne tient pas qu’à l’organisation et aux spectacles précédant les matchs. La qualité du jeu et les nombreux records battus ont également mis du sel à la compétition.

Au terme de la 22e édition de la Coupe du monde de football, 172 buts ont été marqués en 64 matchs, soit un but de plus que ce qu’il y en avait aux éditions 1998 et 2014.

Le Mondial joué au Qatar a battu des records. Par exemple, le Français Kylian Mbappé a signé le doublé le plus rapide en finale de Coupe du monde, en moins de deux minutes. 

Auteur d’un triplé contre l’Argentine, il égale également le record de buts marqués en finale de Coupe du monde. L’Anglais Geoff Hurst détenait ce record depuis 1966.

En jouant son 26e match en Coupe du monde lors de la finale de dimanche, Lionel Messi a battu le record que détenait l’Allemand Lothar Matthaüs.

Le septuple Ballon d'or argentin a également fait tomber un autre record, celui du seul joueur de l'histoire à avoir inscrit un but et délivré une passe décisive en quatre matchs de Coupe du monde. 

Son éternel rival, le Portugais Cristiano Ronaldo, a égalé le record mondial du nombre de sélections en équipe nationale : 196.

Le Mondial des faits historiques

Le Mondial 2022 est également celui des victoires inattendues, celle de l’Arabie Saoudite sur l’Argentine, par exemple, lors de la phase des poules, 2-0. 

On peut noter aussi le succès du Japon sur l’Allemagne, 2-1. 

Les éliminations de l’Espagne aux huitièmes de finale et du Portugal en quarts de finale, par le Maroc, font partie des plus grandes surprises de cette édition. Les Lions de l’Atlas ont battu la Belgique aussi, lors de la phase des poules.

Le Qatar 2022 est aussi la Coupe du monde des choses survenues pour la première fois dans l’histoire de cette compétition. 

Avec la première édition de la Coupe du monde dans un pays arabe, on pouvait s’y attendre. Les attentes ont été comblées dès la fin des matchs de poule, puisque pour la première fois, tous les continents ont été représentés aux huitièmes de finale.

Le premier trophée mondial de Lionel Messi sera sans doute ce que retiendront de nombreux amateurs de football. Depuis 1986, l’Argentine n’avait plus remporté la Coupe du monde.

Cristiano Ronaldo, un habitué des exploits, ne sera pas en reste. Il est devenu le premier joueur à marquer, en cinq éditions de la compétition.

L’Afrique a également connu les faits historiques, le Maroc étant la première équipe du continent à atteindre les demi-finales.

C’est également au Qatar qu’une femme a dirigé pour la première fois un match de Coupe du monde masculine. La rencontre Allemagne-Costa Rica s’est déroulée sous la direction de la Française Stéphanie Frappart.

SK/ESF/BK

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe