Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

02/05/2023 4:31 p.m.

SENEGAL-MIGRATION

Kolda : des acteurs veulent promouvoir une migration positive et ordonnée

Dec. 19, 2022, 11:04 a.m.

Kolda, 19 déc (APS) - Des élus locaux et responsables d’organisations nationales et internationales, ont affiché, dimanche, à Kolda (sud), leur commune volonté de promouvoir une migration positive, ordonnée respectant la dignité et le bien-être des migrants et mettant en valeur les avantages de la mobilité humaine.

Ces acteurs ont passé en revue, en marge de la Journée internationale des migrants délocalisée, à Kolda, plusieurs facettes de la migration qui, selon eux, a d’énormes atouts dans les pays d’accueil ou d’origine.

‘’L’enjeu est de promouvoir les avantages de la migration mais également de favoriser une migration positive, ordonnée qui respecte les droits et le bien être des migrants", a déclaré, Valeria Falaschi, la cheffe de mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au  Sénégal.  

Présente lors de cette journée dédiée aux migrants,  Annette Seck, la ministre auprès du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, a exprimé ‘’sa volonté d’agir pour renforcer la migration circulaire afin de montrer aux jeunes qu’il existe une autre migration ordonnée et bien encadré’’.

‘’Nous travaillons depuis quelques temps avec le royaume d’Espagne pour des projets de migration circulaire. Il s’agit pour ces migrants d’aller travailler en Espagne,  pendant un temps bien déterminé, et revenir apporter  leur expérience et la valeur ajouté qu’on attend d’eux pour un investissement porteur de développement", a-t-elle-expliqué.

‘’Ce type de migration a fini de faire ces preuves car elle est responsable avec une forte concertation des parties prenantes au bénéfice des travailleurs migrants sénégalais et des entreprisses espagnoles qui les emploient comme des saisonniers", a-t-elle-poursuivi.

Venu prendre part à cette rencontre, le président de l’association des migrants circulaires du Sénégal, Sékou Mané, s’est félicité des propos du ministre et a plaidé aussi pour le renforcement du secteur qui, selon lui, peut lutter contre la migration irrégulière.

‘’Je fais partie des 52 jeunes qui ont été sectionnés en 2019 pour aller travailler en Espagne pour un contrat de 6 mois. On pouvait gagner jusqu’à 1400 euros par mois. C’était une bonne expérience. C’est une type migration qui est bien contrôlée par le ministère sénégalais du Travail", a-t-il-fait savoir.

Selon lui, ‘’le quota de la sélection doit être augmenté pour montrer aux jeunes sénégalais qu’on peut aller en Europe dignement sans prendre les pirogues’’.

Le ministre Moussa Baldé et président du Conseil départemental de Kolda, a magnifié la tenue de cette  journée  dans le Fouladou, une “région avec un important flux migratoire”.

Selon lui,  le choix de Kolda est assez justifié au regard des nombreuses réalisations de la diaspora de cette région et des avantages de la migration qui sont visibles partout dans la région.

‘’La diaspora et les migrants de retour contribuent au développement avec des investissements qui accompagnent les populations restées au pays. Si Kolda est une  ville moderne, c’est en grande partie grâce à l’implication des migrants", a-t-il- reconnu.

‘’La région de Kolda a d'énormes potentialités agricoles. La diaspora doit maintenant mettre les moyens dans ce secteur pour permettre aux populations d’atteindre l’autosuffisance alimentaire", a plaidé l’ancien ministre de l’Agriculture.

ABD/ASB/AKS

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe