Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/28/2023 6:57 p.m.

SENEGAL-PARLEMENT-VOTE-ARGUMENTATION

Le PM rejette les motivations de la motion de censure visant son gouvernement

Dec. 15, 2022, 2:49 p.m.

Dakar, 15 déc (APS) - Le Premier ministre, Amadou Bâ, a rejeté jeudi les motivations de la motion de censure déposée contre son gouvernement par des députés de l'opposition et a dénoncé leur volonté de "transformer en obligation" une disposition constitutionnelle facultative relative à la motion de défiance.

"Cette motion de censure a été qualifiée par ses auteurs (…) de ‘motion de défiance’ à l’égard du Premier ministre qui n’a pas voulu se soumettre à un vote de confiance des députés. Cette qualification inadéquate se fonde sur la volonté de transformer en obligation ce que l’article 55 de notre Constitution considère comme une faculté laissée à l’appréciation du Premier ministre’’, a-t-il déclaré.

Selon le chef du gouvernement, les rédacteurs de la motion de censure déposée contre son gouvernement “ont transformé une faculté en obligation, ce qui révèle leur niveau de compréhension de l’article 55 de la Constitution’’. “Les motifs [avancés par les auteurs de la motion] révèlent des distorsions", estime Amadou Ba.  

Sur cette base, il a appelé les députés à rejeter ce texte. "J'en appelle  à la conscience et à l'engagement responsable des représentants du peuple pour rejeter purement et simplement cette motion de défiance inopportune", a-t-il déclaré.

De son point de vue, rejeter cette motion "serait la meilleure manière de confirmer la confiance  que le peuple avait déjà manifestée à l’endroit de la déclaration de politique gouvernementale".

La motion de censure est le principal moyen dont dispose un parlement pour montrer sa désapprobation envers la politique du gouvernement et le forcer à démissionner, autrement dit, pour témoigner de sa défiance envers le gouvernement en place.

Au Sénégal, la motion de censure est encadrée par l’article 86 de la Constitution.

Les députés de la 14e législature sont au nombre de 165, dont 82 élus de la majorité présidentielle et 56 du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi (opposition). La coalition Wallu Sénégal (opposition) a fait élire 24 députés, et trois autres sont non-inscrits.

CGD/BK

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe