Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 5:18 p.m.

SENEGAL-FINANCE

Services financiers numériques : 78% des utilisateurs ont été exposés à un risque (expert financier)

Dec. 13, 2022, 3:35 p.m.

Dakar, 13 déc (APS) – Une étude a révélé que 78% des usagers des services financiers numériques (SFN) ont été exposés au moins à un risque lié à cette utilisation, a révélé, mardi, à Dakar, Éric Duflos, expert financier et responsable du projet pour la protection des consommateurs au Groupe consultatif d’assistance aux pauvres (GCAP).

‘’Cette étude nous montre qu’il y a des problèmes importants au Sénégal à résoudre, puisque nous avons 78% des usagers des services financiers numériques qui ont été confrontés à un risque. Nous avons, par exemple, plus de 40% des personnes qui ont été confrontées à des arnaques. Nous avons plus de 40% aussi des usagers qui ne comprennent pas les coûts du service de mobile money, de finance numérique’’, a-t-il déclaré.

M. Duflos s’entretenait avec des journalistes en marge d’un atelier de restitution des résultats de l’enquête sur les risques liés à l’utilisation des services financiers numériques au Sénégal.

Spécialiste du secteur financier et protecteur des consommateurs, M. Duflos s’est dit plus que jamais préoccupé par une bien meilleure amélioration de la finance numérique au Sénégal.

Il a expliqué que l’atelier est organisé dans l’optique d’’’améliorer la finance numérique’’. Selon lui, ‘’les services financiers numériques sont absolument essentiels pour améliorer le développement, réduire la pauvreté et apporter des services aux usagers qui leur permettent d’améliorer leur vie’’.

Mais, il a indiqué que l’un des soucis, ‘’c’est que même si on voit une croissance importante de ces services au Sénégal et dans la région de manière générale’’, il se pose un problème de ‘’protection des consommateurs’’, a-t-il ajouté.

Secrétaire exécutif de l’Observatoire de la qualité des services finances (OQSF), Abib Ndao a salué le contexte dans lequel se tient cet atelier de restitution.

‘’Cet atelier se passe dans un contexte de promotion et de mise en œuvre de ce qu’on appelle la Stratégie régionale d’inclusion financière (SRIF). Le premier levier sur lequel nous nous fondons pour cette inclusion financière, ce sont les services financiers numériques (SFN), d’où la nécessité de faire une enquête en collaboration avec le CGAP, qui nous permet d’évaluer les risques liés auxquels font face les utilisateurs des services financiers numériques’’, a-t-il dit.

L’Observatoire de la qualité des services financiers (OQSF) est un organisme public rattaché au ministère des Finances et du Budget. Elle a pour principales missions de faire promouvoir la qualité des services financiers, favoriser l’amélioration de la qualité de la relation entre les opérateurs des services financiers et usagers et enfin d’assurer la mission de médiation financière.

Basé à Washington, le Groupe consultatif d’assistance aux pauvres (GCAP) est un partenariat mondial, regroupant plus de 30 organisations de développement de premier plan. Celles-ci s’efforcent d’améliorer la vie des personnes pauvres, en particulier les femmes, grâce à l’inclusion financière.
 

CGD/ASG/ASB

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe