Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 4:21 p.m.

SENEGAL-ECONOMIE

Les acteurs de la commande publique invités à s’approprier les mécanismes du dialogue social

Dec. 6, 2022, 10:44 p.m.

Dakar, 6 déc (APS) – La présidente du Haut Conseil du dialogue social (HCDS), Innocence Ntap Ndiaye, a invité mardi les acteurs de la commande publique communautaire à s’approprier les mécanismes du dialogue social.

‘’Je voudrais, au nom des membres du HCDS, exhorter tous les acteurs impliqués dans la commande publique communautaire à s’approprier (…) les mécanismes du dialogue social pour relever les défis et atteindre les objectifs visés’’, a-t-elle dit.

Innocence Ntap Ndiaye prenait part à l’ouverture d’un atelier sur les ‘’défis et enjeux de l’opérationnalisation des régimes de préférence accordés au secteur privé dans la commande publique communautaire’’.

Cette rencontre est organisée par la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES) et l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

Il est aujourd’hui ‘’unanimement admis, à l’échelle mondiale, que le dialogue social constitue un levier indispensable de la gouvernance des relations professionnelles et de la régulation des rapports socioéconomiques’’, a souligné Mme Ndiaye.

‘’Le dialogue social peut ainsi être d’un apport considérable en accompagnant toutes les initiatives qui devront être prises, sur la base de concertations et d’échanges inclusifs’’, a-t-elle ajouté.

La présidente du HCDS est d’avis que le dialogue social peut aider à lever les obstacles à l’accès des entreprises nationales à la commande publique communautaire.

Elle a rappelé l’existence, au sein de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), d’un conseil chargé du travail et du dialogue social. Sa présidence est assurée, depuis le 16 novembre dernier, par le Sénégalais Karim Cissé, directeur général du travail et de la sécurité sociale, également vice-président du HCDS.

Innocence Ntap Ndiaye estime que la réflexion sur ‘’les défis et enjeux de cette problématique de la commande publique dans sa dimension communautaire revêt une importance capitale’’. D’autant plus que, ajoute-t-elle, ‘’sa répartition a toujours constitué une préoccupation du secteur privé national’’.

Toutefois, la présidente du HCDS estime que les ‘’cadres et mécanismes’’ mis en place au sein de l'UEMOA devraient permettre de ‘’relever ces défis par la matérialisation des ambitieux objectifs déclinés dans la directive (…) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine’’ consacrée au dialogue social.

Cet instrument juridique encadre, a-t-elle rappelé, ‘’toutes les étapes de la commande publique au sein des Etats membres’’, tout en déclinant ‘’des objectifs à atteindre et des principes à respecter par les Etats membres de l’Union, dans le cadre des commandes publiques communautaires’’.

Au regard de ces exigences, ‘’toutes les contraintes qui empêchent les entreprises nationales d’avoir un meilleur accès à la commande communautaire de biens et services devraient pouvoir être identifiées’’, afin que ‘’des solutions appropriées’’ puissent être trouvées, ‘’avec l’application de cette pertinente directive’’.

‘’C’est à ce niveau qu’il faudrait placer les principaux enjeux et les défis majeurs à relever par les Etats membres de l’UEMOA’’, a souligné Mme Ndiaye.

MK/ASG/ESF

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe