Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/28/2023 7:57 p.m.

SENEGAL-MEDIAS-AMBITION

Multiplication des supports et politique sociale : les engagements du nouveau DG de l'APS

Dec. 3, 2022, 11:49 a.m.

Dakar, 3 déc (APS) - Le nouveau directeur général de l'Agence de presse sénégalaise (APS), Thierno Amadou Sy, compte travailler ''très rapidement'' à démultiplier les supports de l'agence publique pour lui permettre de mieux répondre aux attentes, tout en assurant de sa détermination à ''faire mieux que quiconque sur la politique sociale de manière générale''.

''Il faut démultiplier les supports et on va y travailler très rapidement. Ce sont les photos, les textes, mais il ne faut pas en rester là, on a entamé un processus de vidéos qu'il faut renforcer'', a-t-il déclaré dans une interview parue dans l'édition du week-end du quotidien L'Observateur.

‘’Il faut aussi aller vers l'audio, beaucoup de [productions audio] pour les radios sénégalaises et internationales, beaucoup de vidéos pour les télés et beaucoup de textes pour la presse nationale et internationale'', a dit Thierno Amadou Sy, nommé DG de l'APS le 23 novembre dernier, en remplacement de Thierno Birahim Fall, en poste depuis novembre 2012

''On se doit de répondre à l'appel de l'Etat qui a décidé de faire de l'agence une société nationale'', ce qui passe selon lui par ''inciter'' les sénégalais à faire confiance à son travail,.
 

L'APS, en tant que grossiste de l'information, doit pouvoir mettre à disposition ''une offre d'informations que les autres médias n'ont pas'', a souligné M. Sy, qui a aussi insisté sur la manière dont l'agence publique doit se déployer sur le terrain pour répondre aux attentes.
 

L'Agence de presse sénégalaise demeure ''une référence'' en Afrique francophone, en dépit de ''quelques difficultés''  relevées dans son fonctionnement, estime Thierno Amadou Sy. Il a salué l'action des pouvoirs publics à travers les changements apportés dans "la structuration de l'agence'', qui est passée d'établissement à caractère industriel et commerciale (EPIC) à société nationale (SN).
 

''Donc, côté institutionnel, la position de l'APS est acceptable. Côté ressources financières, l'Etat est en train d'accompagner la boite. C'est un processus qui prendra quelques années. L'Etat a consenti d'énormes efforts pour repositionner l'agence'', insiste-t-il.

Pour atteindre les objectifs escomptés, il a promis de travailler à ''améliorer très rapidement les conditions de travail des agents'', ce qui à ses yeux passe d'abord par trouver un siège qui lui est propre, en vue de renforcer ''le dynamisme du personnel qui sera rassuré sur le processus entamé pour atteindre le niveau des grandes agences dans le monde''.
 

''Nous serons à l'écoute du personnel et nous l'accompagnerons dans l'acquisition du matériel nécessaire pour faire le travail comme il le faut. L'APS'' devant ''être présente partout et proposer une offre attractive sur sa plateforme''.

 

"Nous écouterons avant d'agir"
 

Thierno Amadou Sy annonce qu'il va aller à la rencontre des médias, dès la deuxième semaine suivant sa prise de fonction, pour recueillir leurs attentes et leur présenter une nouvelle offre programmatique, dans le cadre d'un ''partenariat gagnant-gagnant''.
 

Il a précisé, à ce sujet, que sa position est de permettre aux médias d'accéder gratuitement aux contenus de l'APS. ''Encore que les médias ne paient pas de manière générale'' le service fourni par l'APS, ''sauf la RTS qui est un partenaire stratégique et qui, de temps à autre, appuie l'agence''.
 

Il assure qu'il ne portera que la casquette de journaliste avec l'APS, en allusion à son engagement politique dans les rangs de l'Alliance pour la République (APR), le parti au pouvoir.

''Nous écouterons avant d'agir, c'est la feuille de route du président [de la République] : être attentif aux préoccupations des collaborateurs et donner de la considération à tout le monde'', a-t-il indiqué, avant d'ajouter : ''Je suis déterminé à faire mieux que quiconque sur la politique sociale de manière générale''.
 

''Je veux être le champion de la politique sociale, je suis en train de creuser pour comprendre ce qui s'est réellement passé dans'' les dossiers des agents dont le contrat a été interrompu, a dit le nouveau DG de l'APS.
 

''J'espère avoir des avancées notoires dès les premières semaines.  C'est une volonté du président de la République d'aller vers une année sociale en 2023 et je ne peux pas entrer dans cette année en traînant ce genre de dossiers'', a-t-il relevé.
 

Il a conclu : ''Ce sont des questions qui devront trouver des réponses. Tout ce que je sais pour le moment est que je vais suivre le souhait du président, et si tout se passe bien, vous aurez des échos de ces dossiers dans les prochaines semaines''. 
 

BK

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe