Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

02/05/2023 5:43 p.m.

SENEGAL-MIGRATIONS

Plaidoyer pour des solutions améliorant les conditions des migrants

Dec. 2, 2022, 3:01 p.m.

Dakar, 2 déc (APS) – La représentante résidente de la fondation Friedrich Ebert au Sénégal (FES), Claudia Ehing, a invité, vendredi, à Dakar, les acteurs travaillant sur la question migratoire à réfléchir et proposer des solutions efficaces permettant d’améliorer les conditions de vie des migrants.

“C’est ainsi un devoir pour toute personne engagée pour la défense et la protection des droits des migrants, de réfléchir sur ces problèmes et proposer des solutions efficaces et réalistes pour améliorer les conditions de migration et de vie de ces derniers”, a-t-elle dit. 

Mme Ehing intervenait à l’ouverture d’un forum de trois jours consacré au partage et à la réflexion sur des actions communes pour la protection et la promotion des droits des migrants.

Elle estime que ce sujet demeure d'une haute importance et mérite d’être discutée, car concernant tous les pays.

“Aujourd’hui, partout dans le monde et de plus en plus, nous constatons une augmentation flagrante du nombre de migrants et migrantes avec des motivations différentes”, a-t-elle relevé. 

La représentante résidente de de la fondation Friedrich Ebert au Sénégal indique que selon le rapport 2022 de l'OIM sur la migration, le monde compterait plus de 281 millions de migrants internationaux.

Elle explique que cette situation a conduit les États à mettre en place des politiques migratoires contraignantes et discriminatoires, poussant les migrants à emprunter parfois des voies illégales et très risquées pour rallier les pays d’accueil.

“Il est important de travailler ensemble pour que le Sénégal ait une fois pour toute une politique migratoire”, a pour sa part suggéré le directeur de programme de FES Sénégal, Saliou Konté.

M. Konté a insisté sur l’importance pour les organisations œuvrant dans le secteur de la migration de mener des actions leur permettant de faire connaître leurs activités partout au Sénégal.

“Au sein même de l’espace africain et malgré tout l’arsenal juridique garantissant le droit à la libre circulation, les morts et les drames liés au phénomène migratoire se comptent par milliers”, déplore la FES dans un document remis aux participants.

Le document exhorte les pays d’accueil à travailler sur des politiques migratoires franches, qui seront un facteur déterminant du niveau de risque que les potentiels candidats à la migration vont encourir.

AMN/ASG/BK

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe