Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 5:17 p.m.

SENEGAL-SOCIETE-ASSURANCES

Ismaïla Madior Fall : "La justice sénégalaise est une référence"

Dec. 2, 2022, 11:11 a.m.

Dakar, 1er déc (APS) - La justice sénégalaise représente "une référence" à travers le monde de la même manière qu'elle s'appuie ''sur des textes de référence'' et "des ressources humaines de qualité", soutient le garde des Sceaux, Ismaïla Madior Fall.

“Au Sénégal, la justice est une référence. Une justice qui se fonde sur des textes de référence repris par beaucoup de pays d’ailleurs. On a aussi des ressources humaines de qualité. La preuve, le Barreau du Sénégal est un Barreau de référence”, a déclaré le ministre de la Justice.

Il intervenait jeudi lors de la plénière de l’Assemblée nationale consacrée au vote du projet de budget du ministère de la Justice, pour l’exercice 2023.

Ismaïla Madior Fall a répété que la justice sénégalaise est ‘’indépendante et impartiale".  

“On a une vieille justice qui date de 1960. En 1960, le président de la Cour suprême [de l'époque] avait dit au président Senghor : +même nos erreurs s’imposent à vous+'', a rappelé Ismaïla Madior Fall, constitutionnaliste reconnu, agrégé de droit public et de sciences politiques.

"Ici, c’est depuis les années 1960 qu’on annule les décrets du président. Il y a des pays où annuler un décret du président, c’est inimaginable”, a ajouté celui qui est considéré comme le maitre d'œuvre de la plupart des réformes constitutionnelles initiées sous l'ère du président Macky Sall.

Il note que la justice concerne un spectre plus large incluant la justice commerciale, la justice sociale, la justice familiale, la justice administrative et la justice civile.

M. Fall a aussi salué le projet de modernisation de la justice commerciale qui a selon lui permis au Sénégal de “gagner des points dans le classement du Doing Business”, un rapport de la Banque mondiale qui mesure la réglementation des affaires et son application dans 190 économies à travers le monde.

Le budget du ministère de la Justice, pour l’exercice 2023, a été arrêté à 80 579 498 733 francs CFA en autorisations d’engagement et à 76 779 498 733 en crédits de paiement.

CGD/BK

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe