Dakar, 12 juin (APS) – L’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie annonce l’installation d’une phase humide dans les zones  sud et est du pays, du 13 au 15 juin, puis du 17 au 20 du même mois au sud, au centre et à l’est du territoire.

L’Anacim en a fait l’annonce lors de la réunion mercredi, à Dakar, du Groupe de travail pluridisciplinaire (GTP), rencontre au cours de laquelle a été prédit une deuxième décade ”plus pluvieuse” du 17 au 20 juin.  Cette seconde phase intéressera tout le pays avec des pluies relativement marquées au sud, au centre et à l’est du territoire, indique l’agence de la météorologie.

La première réunion décadaire du GTP a regroupé divers secteurs de la vie économique. Il s’agissait lors de la rencontre de partager les situations sectorielles de cette première décade du mois de juin.

Le Groupe de travail pluridisciplinaire produit un bulletin grâce aux contributions de différentes structures de l’Etat relevant des secteurs de l’agriculture et de l’élevage, ainsi que du Commissariat à la sécurité alimentaire, du Centre de suivi écologique, de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

Concernant la situation météorologique, les prévisions saisonnières annoncent une installation normale à légèrement tardive au sud-est et normale sur le reste du territoire de la saison des pluies.

Elles tablent aussi sur une situation pluviométrique normale à excédentaire sur l’ensemble du pays sur la période juillet-août-septembre et pendant laquelle il est prévu une forte occurrence d’événements extrêmes.

La situation hydrologique dans le bassin du fleuve Sénégal est marquée par une variation du niveau, entre une phase de baisse et une phase de hausse. Dans l’ensemble, la tendance est à la hausse.

Pour le volet phytosanitaire, la Direction de la protection des végétaux (DPV) note que cette première décade se distingue par les infestations de sautereaux et d’oiseaux granivores. Ces infestations sont notées sur jachère, riz et périmètre horticole, principalement dans les régions de Kaffrine, Matam et Saint-Louis.

Les traitements phytosanitaires se poursuivent avec le déploiement de drones et d’unités de protection des végétaux au niveau des sites concernés. Ces dernières sont appuyées par des comités de lutte villageois équipés de pulvérisateurs manuels et d’atomiseurs.

Le service de l’élevage présente une situation alimentaire assez préoccupante dans la zone sylvopastorale avec une raréfaction de la paille de brousse au niveau des pâturages, dans les départements de Linguère, Louga, Kébémer, Podor, Kanel et Dagana. L’état d’embonpoint des animaux se dégrade de plus en plus.

Le Commissariat à la sécurité alimentaire et à la résilience (CSAR), note que le niveau d’approvisionnement des marchés en céréales locales sèches (mil, sorgho et maïs) s’est amélioré durant ce mois avec les derniers déstockages des producteurs pour préparer la campagne agricole.

Les disponibilités des légumineuses (arachide, niébé) ont nettement baissé dans les marchés de collecte. Les stocks des céréales importées (riz) ont baissé sur les marchés suivis. En revanche, les légumes locaux de grande consommation (oignon, pomme de terre) ont bien augmenté.

Par contre, les marchés de bétail sont bien approvisionnés avec un accroissement de la demande pour les besoins de la Tabaski.

Dans une note, l’Agence nationale de conseil agricole et rural (Ancar) exhorte au nettoiement des parcelles et au traitement des semences avec des produits d’enrobage chimiques de protection binaire insecticides-acaricides, entre autres recommandations.

Le Centre de suivi écologique relève une installation timide de la végétation sauf au sud, notamment à Ziguinchor et Sédhiou. Les zones du nord et du centre sont sèches.

La Direction de l’agriculture annonce la mise en place des semences et des engrais en temps réel.

SBS/ASG/AKS/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITE-SANTE / L’UGB mérite d’avoir un Centre hospitalier universitaire (Recteur)

Saint-Louis, 14 juil (APS) – L’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis (nord) …