Dakar, 20 juin (APS) – Des acteurs du numérique ont entamé, jeudi, à Dakar, un atelier de deux jours dont l’objectif est d’engager une réflexion sur l’élaboration d’une loi d’orientation sur les données et leur sécurisation.

Cet ”atelier de rédaction” répond, selon les organisateurs, à une ‘’directive’’ du chef de l’Etat.

‘’A l’issue du Conseil des ministres tenu le 17 avril 2024, le président de la République a instruit au ministre en charge du numérique de présenter prochainement un projet de loi sur les données et leur sécurisation, conformément à la politique de promotion et de souveraineté numérique du Sénégal’’, a déclaré Fatou Binetou Ndiaye Sall, secrétaire générale du ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie numérique.

Elle a précisé que le ministère en charge du secteur s’est, dans cette perspective, engagé à recueillir en amont les contributions de tous les services publics et privés.

‘’Cette démarche inclusive et participative animera tout le processus d’élaboration de la loi d’orientation sur les données et leur sécurisation’’, a indiqué Mme Sall.

La secrétaire générale du ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie numérique a souligné que la souveraineté numérique est ‘’essentielle pour préserver notre indépendance et notre intégrité dans un monde de plus en plus interconnecté et digitalisé’’.

‘’En sécurisant nos données, nous protégerons non seulement les informations sensibles et personnelles d’honnêtes citoyens et les informations publiques, mais nous assurerons également la résilience de nos infrastructures critiques face aux cybers menaces croissantes’’, a fait valoir Fatou Binetou Ndiaye Sall.

En effet, a-t-elle fait savoir, cette loi sera le ‘’pilier juridique et réglementaire’’ qui ”soutiendra notre stratégie nationale sur les données et assurera la protection et la valorisation des informations’’.

‘’Elle définira les principes et les règles nécessaires pour une gestion efficace et sécurisée des données tout en favorisant l’innovation et la croissance économique’’, a-t-elle relevé.

Mme Sall a rappelé que l’Etat du Sénégal dispose de sa stratégie nationale sur les données, élaborée en 2023 par le ministère en charge du numérique avec tous les acteurs de l’écosystème du numérique.

Cette stratégie représente, a-t-elle dit, ‘’une avancée significative’’ pour le secteur et ‘’une feuille de route pour les opportunités futures’’.

‘’Elle vise à structurer, réguler et valoriser les données afin de stimuler l’innovation, améliorer l’efficacité de nos service publics et privés et renforcer notre compétitivité à l’échelle internationale’’, a-t-elle rappelé.

De son côté, Isidore Diouf, le  nouveau directeur général de Sénégal Numérique, a insisté sur la cohérence des données. ‘’Il nous faut une cohérence sur les données pour que nous soyons tous alignés, qu’il s’agisse des structures de l’Etat ou des parties prenantes de l’écosystème’’, a-t-il suggéré.

D’après lui, cette rencontre arrive à ‘’point nommé’’ car la digitalisation ‘’rime avec les données’’.

‘’Cette réunion va déterminer la politique que l’on va mener à ce sujet durant les prochaines années’’, a indiqué M. Diouf.

‘’Tous les acteurs doivent élaborer une stratégie globale qui va prendre en compte tous les besoins et toutes les aspirations’’, a-t-il estimé.

MFD/ASB/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MODE-CULTURE / La Fatickoise Mame Fama Gaye élue Miss Sénégal 2024

Dakar, 13 juil (APS) – Mame Fama Gaye, originaire de la région de Fatick, a été élue, vend…