Saly, 28 avr (APS) – Le ministre du Tourisme et des Loisirs, Mame Mbaye Niang, a annoncé vendredi à Mbour que le Code du tourisme en cours d’élaboration sera soumis à l’Assemblée nationale dans un mois ”au plus tard”, en vue d’une meilleure réglementation du secteur. 

 “Il y a des pays frères qui se sont inspirés de nous pour mettre en place [un Code du tourisme] et qui l’ont finalisé. Nous nous donnons un objectif d’un mois au plus tard pour que le projet de Code puisse se retrouver à l’Assemblée nationale”, a-t-il dit au cours d’une réunion de concertation avec les acteurs du tourisme. 

 Selon Mame Mbaye Ndiaye, la finalisation du Code du tourisme est devenue “une nécessité”. “Les nouvelles technologies engagent le tourisme dans une ère nouvelle, celle de l’information interactive, de la promotion et de la distribution en ligne”, a-t-il indiqué. 

“Nous sommes dans un monde où tout ce qui n’est pas réglementé n’est pas attractif, (…) et ne peut bénéficier d’assurance”, a ajouté le ministre.

Cette rencontre de concertation, prévue pour trois jours, sera l’occasion de parler du Conseil sénégalais du tourisme (CST), du classement des établissements d’hébergement touristique, de la promotion des politiques d’aménagements touristique mais aussi du Crédit hôtelier et touristique (CHT). 

Pour Mame Mbaye Niang, à travers le Crédit hôtelier et touristique, il s’agit de “voir comment davantage impacter les petits hôteliers qui sont surtout à l’intérieur du pays et qui honorent le Sénégal malgré les difficultés (…)”, une manière de “renforcer ces entrepreneurs de l’hôtellerie qui ont investi leur argent et leur permettre de se mettre aux normes”. 

Le ministre du Tourisme et des Loisirs a notamment plaidé pour l’accroissement des réceptifs hôteliers dans l’objectif d’accueillir plus de visiteurs. 

“Nous sommes en train de voir comment nous adosser d’abord au tourisme local et peut-être multiplier par un coefficient très important, le tourisme balnéaire et explorer surtout le tourisme animalier qui commence à être très attractif”, a-t-il indiqué.

MF/BK/ASG

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORTS / Transports : vers l’élaboration de stratégies répondant aux besoins actuels et futurs

Dakar, 18 juil (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aér…