Diamniadio, 3 juil (APS) – Le directeur de l’horticulture, Cheikh Ahmet Bassirou Sané, a plaidé mercredi pour une meilleure organisation et un meilleur accompagnement du secteur stratégique de la filière horticole ornementale. 

‘’Un secteur aussi stratégique mérite une organisation et un accompagnement des services de l’Etat, afin d’encadrer son développement et assurer sa contribution au développement de notre pays’’, a-t-il notamment indiqué.

Le directeur de l’horticulture présidait l’ouverture de l’atelier de restitution de l’enquête sur l’identification et le recensement des pépinières de production de plantes ornementales dans la région de Dakar.

M. Sané a relevé que la rentabilité financière de cette filière et ses effets positifs sur les changements climatiques attirent de plus en plus de jeunes.

‘’Elle est devenue aujourd’hui, un véritable pilier de développement économique pour beaucoup de pays d’Afrique, à l’image du Kenya et de l’Ethiopie’’, a-t-il indiqué, insistant sur le fait que cette filière  ‘’regorge de beaucoup de potentialités’’.

‘’Avec la diversité des produits ornementaux (fleurs, feuilles, les plants et les bulbes) et les multiples usages (décoration, la pharmacopée, le verdissement), l’horticulture ornementale joue un rôle important dans l’amélioration du cadre de vie des Sénégalais et surtout, dans la création d’emplois, pour les jeunes et la réduction de la pauvreté’’, a-t-il encore souligné.

Des officiels, des spécialistes et acteurs du secteur ont pris part à cet atelier, organisé dans les locaux du ministère de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage, à Diamniadio.

SG/AB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Phases nationales de Navétanes: l’organisation retirée à la région de Matam pour non-respect des cahiers de charge

Matam, 24 juil (APS) – L’organisme national de coordination des activités de v…