Saint-Louis, 25 juin (APS) – Le directeur du centre hospitalier régional de Saint-Louis, El Hadj Magatte Seck a décidé d’externaliser le service d’accueil à partir de l’année prochaine pour prendre en compte les recommandations formulées par les usagers dans une enquête de satisfaction.

‘’Nous avons eu à faire une enquête de satisfaction au niveau des usagers à l’issue de laquelle il y a eu des recommandations et nous avons décidé d’externaliser l’accueil à partir de 2025’’, a dit dans un entretien avec la presse M. Seck, soulignant la volonté du centre hospitalier ‘’d’améliorer le service rendu à la population’’.

Concernant la relation entre médecin et malades, il a indiqué qu’une instruction a été donnée à la Commission médicale d’établissement de lui faire des propositions allant dans ce sens.

Il a souligné que l’hôpital travaille depuis quelques années à améliorer l’accueil et l’orientation des malades qui sont cruciaux.

Par rapport aux retards enregistrés dans la délivrance des certificats de genre de mort, il a signalé que ‘’ce n’est pas d’un acte anodin dont il s’agit et tous les médecins n’ont pas les connaissances requises pour déterminer la cause de la mort’’.

‘’L’hôpital fait beaucoup de sacrifices pour accompagner les populations sinon, on allait amener tous les corps à Dakar parce que nous n’avons pas de médecin légiste’’, a dit M. Sarr, soulignant que l’hôpital fait beaucoup d’efforts pour satisfaire les populations.

Le directeur du centre hospitalier a affirmé que ‘’seuls deux médecins le font et ne sont pas toujours disponibles’’, ajoutant que ‘’si on respectait les délais pour sa délivrance, les populations allaient davantage souffrir’’.

Concernant la garde, il a rappelé que ce point a été le premier auquel il s’est attaqué quand il a été nommé directeur en 2022 en la médicalisant.

Ainsi les gardes sont assurées depuis par des médecins séniors mais ils sont accompagnés toujours de stagiaires étudiants de l’université avec qui l’hôpital a signé une convention.

Pour le cas des hémodialyses, il a souligné que l’hôpital a également eu à réparer une trentaine de machines pour prendre en charge les malades car elles étaient toutes en panne.

‘’L’Hôpital a dégagé 49 millions pour réparer les générateurs en panne’’, a t-il dit.

Dans son prêche de vendredi dernier, l’Imam de la mosquée Ihsan du Nord, Mouhamadou Abdoullah Cissé avait déploré les problèmes d’accueil ainsi que d’autres griefs rencontrés par les usagers au centre hospitalier régional de Saint-Louis.

AMD/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS / Football : le championnat 2024-2025 démarre le 30 septembre

Dakar, 16 juil (APS) – La saison 2024-2025 du championnat de football du Sénégal va …