Ziguinchor, 26 juin (APS) – Le Programme national de développement des agropoles du Sénégal (PNDAS) déclare avoir distribué à des producteurs de la Casamance (sud), 840 tonnes d’engrais pour la culture de maïs, pour le compte de  la campagne agricole 2024-2025.

“C’est dans le village de Firdawsi, dans le département de Médina Yoro Foulah et plus précisément dans la commune de Kéréwane, que le Programme national de développement des agropoles du Sénégal (PNDAS), à travers l’agropole sud, a organisé la cérémonie officielle de distribution de 840 tonnes d’engrais pour la culture de maïs aux organisations de producteurs”, indique un communiqué reçu à l’APS.

Le Programme national de développement des agropoles du Sénégal compte, à travers cet appui, marquer le début de la campagne agricole 2024″. Il avait acquis “1340 tonnes d’engrais dont 500 [ont été] distribuées durant la campagne agricole 2023″, renseigne le communiqué.

Des autorités administratives et des représentants des collectivités territoriales du département de Médina Yoro Foulah, ont pris part à cette cérémonie de distribution, de même qu’une équipe de l’agropole sud et des représentants des services techniques et du cadre régional de concertation des ruraux (CRCR) de Kolda.

Il y avait aussi des organisations de producteurs partenaires de la région de Kolda, selon le communiqué rendu public par le Programme national de développement des agropoles du Sénégal.

Le choix de Kolda pour démarrer cette campagne est “bien légitime”, cette région se distinguant “particulièrement par la culture du maïs, une des filières prioritaires du projet”.

“Kolda, à elle seule, contribue à hauteur de 70% à la superficie des 5.000 hectares de semences certifiées de maïs fixés comme objectif cette année”, explique le communiqué.

De plus, 43% de la production de la précédente campagne proviennent du département de Médina Yoro Foula, rappelle la même source.

Selon le coordonnateur régional du projet agropole sud du Programme national de développement des agropoles, Ousseynou Konaté, “ces intrants agricoles remis par le projet grâce à l’Etat et ses partenaires (BAD, BID), sont subventionnés à hauteur de 70%”.

Il précise, dans des propos rapportés par le communiqué, que chaque producteur accompagné par le programme va recevoir un package par hectare, comprenant 4 sacs de NPK, 3 sacs d’urée, 1 sac de 20 kg de semence et un litre de produit phytosanitaire.

“Le coût total de ce package est de 200.000 francs CFA, dont seuls 60.000 francs CFA seront à la charge du producteur bénéficiaire”, a indiqué Ousseynou Konaté.

Il a également annoncé que le Programme national de développement des agropoles va mettre à la disposition des producteurs de Firdawsi un entrepôt de stockage d’une capacité de 1000 tonnes, pour régler le problème de stockage auquel ils sont confrontés.

Le président des organisations de producteurs partenaires, représentant les bénéficiaires, El Hadj Mouhamed Diop, a magnifié cet “appui de haute facture” et remercié l’Etat du Sénégal à travers le Programme national de développement des agropoles.

Il a sensibilisé ses pairs, présents à la cérémonie, sur les techniques d’utilisation recommandées de ces engrais qui contribueront à améliorer leur rendement et la qualité des récoltes.

Le directeur régional du développement rural, “acteur important” du dispositif, a rassuré quant à la transparence dans la distribution, en précisant que des dispositions ont été prises pour que ces intrants puissent aller directement aux ayants droit.

“La production et la sécurisation des semences certifiées de maïs constituent un défi majeur pour une agro-industrie performante et durable. C’est dans ce cadre que le PNDAS, à travers l’agropole sud, en collaboration avec l’ISRA et les services techniques, ont développé un programme pour les organisations de producteurs dont l’objectif est d’emblaver durant cette campagne hivernale, 3125,5 hectares en maïs certifiés dont 1685,5 hectares en multiplication de semence de niveau base et R1”, indique le texte.

Ce programme de distribution va continuer et s’élargir à 36 coopératives de producteurs de maïs dans les trois régions de la Casamance (Ziguinchor, Kolda et Sédhiou), selon le communiqué.

MNF/BK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Phases nationales de Navétanes: l’organisation retirée à la région de Matam pour non-respect des cahiers de charge

Matam, 24 juil (APS) – L’organisme national de coordination des activités de v…