Kaolack, 2 juil (APS) – Le président du jury numéro 1506 du nouveau lycée de Kaolack (centre), Ahmed Ndiaye, a rappelé que les candidats au baccalauréat ne sont pas autorisés à apporter leurs téléphones mobiles dans les centres d’examen, indiquant n’avoir appliqué que les mesures édictées par les autorités éducatives, s’agissant du renvoi d’une soixantaine d’élèves pour non-respect de cette interdiction.

“On a juste appliqué la mesure prise par le ministre. Le téléphone portable est interdit dans les centres d’examen”, a réagi M. Ndiaye au sujet de l’exclusion de 64 candidats au baccalauréat ayant apporté avec eux leurs téléphones portables dans ce centre d’examen situé à l’entrée de la commune de Kaolack.

Parlant de la suite à donner à cette affaire, il souligne qu’il revient à la commission disciplinaire de l’Office du baccalauréat, organisateur de cet examen, “de voir comment la situation peut-elle être arrangée”.

“Pour l’instant, ils ne pourront pas poursuivre les autres épreuves, car j’ai appelé l’Office du baccalauréat, qui a ordonné de sanctionner les candidats”, a-t-il martelé.

Il a relevé que la décision de renvoyer ces candidats est conforme aux “mises en garde” du ministère de l’Éducation nationale et celui en charge de l’Enseignement supérieur, mentionnées sur les convocations des candidats, relativement à “l’interdiction du port de téléphones ou tout autres supports technologiques dans les centres d’examen”.

ADE/SMD/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…