Tenghory, 22 juin, (APS) – Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh Tidiane Dièye,  a annoncé vendredi,  le lancement dans ‘’les meilleurs délais’’ d’une étude de  réalisation d’un nouveau canal ”régulier et normé” de drainage des eaux pluviales à Tenghory, un quartier de la commune de Bignona (sud).

‘’C’est la seule solution que nous avons vue ici, pour soulager les populations locales des désagréments causés par ce canal de Tenghory’’, a-t-il dit, précisant qu’un tel ”ouvrage ne saurait se matérialiser en quelques semaines, encore moins en quelques mois”.

Cheikh Tidiane Diéye, s’exprimait, lors d’une visite d’évaluation des ouvrages d’assainissement et de drainage des eaux pluviales de la commune de Bignona après celle de Ziguinchor.

‘’Déjà, des études dignes de ce nom à la fois techniques et prenant en compte les normes environnementales et autres, prendront quelques temps. Mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour réaliser un canal régulier et normal avec toute la technique nécessaire afin de soulager définitivement la population de Tenghory’’, a-t-il assuré, précisant que ces ‘’solutions sont structurelles et durables’’.

‘’Nous voulons, résoudre ce qui peut l’être maintenant de ce canal et faire dans les  meilleurs délais, l’étude nécessaire pour lancer les travaux de réalisation d’un canal régulier et osons espérer, qu’avant les prochains hivernages, pouvoir au moins réaliser ce canal ou en tout cas le voir avancer suffisamment, pour montrer que notre intention est de résoudre ce problème’’, a-t-il expliqué.

 Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, a relevé que toutes  les villes du Sénégal, ont des problèmes d’assainissement et de drainage des eaux pluviales. ‘’Mais ici à Tenghory, ce que j’ai constaté, c’est le lancinant problème du canal de Tenghory qui s’élargit depuis plusieurs années au gré des hivernages et par endroits, ressemble presque à une rivière voire un fleuve’’, a-t-il déploré.

‘’Nous avons constaté sur place, le grand besoin de réactions et d’actions à réaliser sur ce canal de Tenghory. Et on peut même  imaginer, les désagréments et les dangers que cette infrastructure pourrait causer aux populations riveraines’’, a-t-il relevé.

Il a indiqué ‘’qu’en plus des problèmes sécuritaires de ce canal au cours de l’hivernage qui s’installe,  il y a des problèmes sociologiques car l’ouvrage traverse et sépare maintenant plusieurs quartiers de Bignona’’.

‘’L’ancien canal, s’est tellement élargi, sous l’effet du ruissèlement d’eaux pluviales au point que des maisons riveraines sont menacées de tomber à tout moment ainsi que des poteaux électriques de la SENELEC’’, a-t-il encore souligné, estimant que l’élargissement du canal est devenu ‘’un  problème très préoccupant’’.

 Cheikh Tidiane Diéye a appelé en outre, à la mise en place ‘’dans les meilleurs délais’’ de solutions d’urgence pour faciliter la traversée des ouvrages de franchissement du canal de Tenghory.

‘’Le but est d’arriver à moins de désagréments,  moins de dangers, parce qu’on a à cœur de préserver et de sauvegarder, la vie de nos concitoyens’’, a-t-il expliqué.

Cheikh Tidiane Diéye a effectué une visite de courtoisie auprès d’El Hadj Fansou Bodian, imam ratib de la Grande Mosquée de Bignona, au terme de sa tournée.

 

IM/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE-FORMATION / UGB : remise de diplômes à la 7e promotion de médecine

Saint-Louis, 13 juil (APS) – L’Université Gaston Berger (UGB) a abrité, samedi, une …