Diamniadio, 5 juil (APS) – Les candidats forclos à la session de juillet du baccalauréat bénéficieront exceptionnellement d’une seconde chance lors de la session d’octobre, en perspective de laquelle ils pourront s’inscrire du 8 au 10 juillet, a annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Abdourakhmane Diouf.

‘’Il y a des catégories qui n’ont pas pu faire le bac en juillet, forclos parce qu’ils devaient déposer leur dossier depuis janvier pour des problèmes d’état civil. Exceptionnellement, le gouvernement, sur les instructions du Président de la République et du Premier ministre, a décidé de leur donner une seconde chance’’, a-t-il dit.

Il en a fait l’annonce en marge de l’installation vendredi, à Diamniadio, de la commission d’orientation des bacheliers 2024.

Jeudi, un arrêté a été pris à cet effet par l’autorité qui a chargé l’Office du bac de l’exécution de cette directive.

‘’On ne parle pas de ceux qui avaient de fausses pièces d’état civil mais qui avaient de vrais problèmes d’état civil et qui les ont résolus entre temps’’, a-t-il tenu à préciser.

Il a ajouté que les inscriptions se feront à l’Office du bac et dans les établissements ou centres académiques de l’orientation scolaire et professionnelle (Caosp).

Ainsi, dès la semaine à venir, tous ceux qui n’avaient pas pu s’inscrire en janvier pour se présenter à la session de juillet, seront habilités à participer à la session de rattrapage d’octobre.

Déjà, pour cette session prévue le lundi 1er octobre, le ministre a souligné qu’un seul centre sera ouvert à Dakar pour accueillir tous les candidats retenus pour cet examen de rattrapage.

ADL/ASG/AKS

Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / Diamniadio : ouverture d’un colloque sur la contribution de la recherche scientifique dans le financement des économies de l’UEMOA

Diamniadio, 17 juil (APS) – Un colloque sur l’apport de la recherche scientifique dans le …