Dakar, 12 juin (APS) – Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres a souligné, mercredi, la nécessité d’œuvrer en faveur de l’avènement d’une nouvelle architecture internationale de la finance, de la fiscalité et du numérique afin de promouvoir un commerce garantissant la stabilité dans un monde multipolaire.

‘’Il devient évident d’avoir une nouvelle architecture de la finance internationale, de la fiscalité et de la gouvernance numérique. Une nouvelle vision qui devrait permettre de promouvoir le commerce sud-sud et de garantir la stabilité dans un monde multipolaire’’, a-t-il notamment déclaré.

Intervenant à la célébration à Genève (Suisse) des 60 ans de l’Agence des Nations unies pour le commerce et le développement, Antonio Guterres a de nouveau estimé que l’architecture financière internationale s’était révélée dépassée, dysfonctionnelle et injuste.

Dans des propos rapportés par Onu Info, le site d’information des Nations unies, il a insisté sur le fait que les conflits nouveaux et prolongés avaient un effet d’entraînement sur l’économie mondiale.

‘’La dette mondiale a grimpé en flèche alors que les principaux indicateurs de développement, y compris la pauvreté et la faim, ont régressé’’, a déploré le chef de l’ONU en listant défis qui se dressent sur la voie d’une économie mondiale plus durable et davantage inclusive.

Il n’a pas manqué de rappeler que l’élimination de la pauvreté demeurait l’objectif premier du développement durable.

Evoquant des données du Fonds monétaire international (FMI), Guterres a signalé que l’augmentation des restrictions au commerce international pourrait réduire la production économique mondiale de plus de 7.000 milliards de dollars à long terme, soit trois fois la production annuelle de l’Afrique subsaharienne.

Le système monétaire mondial actuel n’a pas réussi à fournir un filet de sécurité aux pays en développement criblés de dettes, a regretté le secrétaire général des Nations unies tout en déplorant les pressions ayant plongé le système commercial international au bord de la fragmentation.

AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…