Dakar, 3 juin (APS) – Le journaliste Amadou Sy de l’Agence mauritanienne d’information (AMI) est désigné samedi comme nouveau coordonateur du Réseau des journalistes sportifs de la Fédération atlantique des agences de presse africaines (RJS-FAAPA) en remplacement à feu Salif Diallo du Sénégal.

Salif Diallo était le chef du service des sports de l’Agence de presse sénégalaise (APS). Il est rappelé à Dieu, le 31 octobre dernier, des suites d’une maladie.

Amadou Sy, précédemment secrétaire général du RJS-FAAPA se chargera désormais de la coordination de ce réseau des journalistes sportifs évoluant dans plusieurs agences de presse africaines et atlantiques.

Le poste du secrétaire général est revenu à Adama Salambere, journaliste-reporter à l’Agence d’information du Burkina Faso (AIB).

La composition du bureau est complétée par huit autres membres conseillers.

Le RJS-FAAPA a été créé à Rabat (Maroc) le 27 mai 2022 au terme d’une formation de la FAAPA à l’intention d’une vingtaine de journalistes d’agences de presse africaines. La session avait porté sur la « maîtrise des techniques du journalisme sportif ».

« L’objectif premier du réseau est de promouvoir l’échange d’expériences et d’information, ainsi que le partage des compétences entre ses membres. Il vise aussi, l’organisation de séminaires et symposiums thématiques au profit de journalistes, qu’ils soient membres du réseau ou non’’, a rappelé, le nouveau coordonnateur Amadou Sy.

Les formations, a poursuivi M. Sy, visent trois objectifs, ‘’améliorer’’ l’encrage local des journalistes en organisant des séminaires, renforcer les capacités des membres du réseau à travers des webinaires trimestriels. Et enfin, préparer au mieux la couverture de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Côte d’Ivoire 2023 et les autres activités sportives prévues cette année.

Le nouveau secrétaire général Adama Salamberea a proposé la « création d’un prix Safif Diallo qui va récompenser les journalistes d’agence qui font la promotion du sport dans leur localité et en Afrique ».

M. Salambere a aussi réitéré l’idée du défunt confrère sénégalais Salif Diallo de mettre en place un prix intitulé « Giving Back, le sportif au cœur d’or pour récompenser, les sportifs africains évoluant à l’étranger et qui mènent des activités sociales dans leur pays d’origine ».

« Salif a eu cette idée en s’inspirant fortement des réalisations et des œuvres caritatives de Sadio Mané dans sa ville natale de Bambali à Sédhiou au sud du Sénégal. Nous allons réfléchir sur comment mettre en place ses idées-là », a soutenu le nouveau coordonateur Amadou Sy.

SK/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches
Comments are closed.

Voir aussi...

SENEGAL- ÉCONOMIE- FORMATION / Passation des marchés publics : Remise d’attestations à 148 jeunes assistants

Dakar, 4 oct (APS) – L’institut de régulation de la commande publique (IRCOP) en par…