Dakar, 25 juin (APS) – Le ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, Alioune Dione, a magnifié, mardi, ‘’la vitalité’’ de la coopération entre le Sénégal et le Canada, vieille de plus de 60 ans et qui s’inscrit dans ‘’une dynamique de relations gagnant-gagnant empreint de respect mutuel’’.

”Depuis de nombreuses décennies, le Sénégal et le Canada entretiennent des relations dynamiques, basées sur la fraternité, le respect mutuel et une vision partagée des principaux enjeux de développement du monde’’, a déclaré le ministre qui procédait au lancement du projet d’appui à l’autonomisation économique et sociale des jeunes et des femmes du Sénégal (PAFEJ) et à la célébration des 20 ans de l’ONG ”Développement international Desjardins (DID)” au Sénégal.

Selon lui, les deux pays coopèrent dans divers domaines variés allant de la recherche scientifique, à la santé, l’environnement en passant par le développement économique durable à la microfinance et l’économie sociale et solidaire.

Rappelant ‘’quelques motifs de satisfactions’’ dans le domaine de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire qu’il gère, docteur Dione a indiqué que le Canada à travers l’ONG DID a aidé en 1970 à l’avènement de la première loi régissant l’activité de microfinance dans la zone de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) promue dans le cadre du projet d’appui à la réglementation des mutuelles d’épargne et de crédit exécuté par la BCEAO.

Il a souligné que cette coopération a été à l’origine de plusieurs initiatives qui ont marqué ‘’l’évolution positive’’ de la microfinance au Sénégal.

Le ministre a cité le projet d’appui à la mobilisation de l’épargne et du crédit au Sénégal (Pamecas) dont l’institutionnalisation a donné naissance à un fleuron du paysage de la microfinance et du partenariat pour la mobilisation de l’épargne et du crédit au Sénégal qui a gardé le sigle Pamecas.

Il a relevé aussi la mise en œuvre des projets ‘’Tandem’’ qui ont permis d’élaborer des modules de formation sur la gouvernance entre 2008-2014 et aussi le soutien du Canada sur la même période pour le processus d’élaboration et de mise en œuvre de la première lettre de politique sectorielle, laquelle, selon Alioune Dione, a permis de poser les bases d’un secteur de la finance inclusive.

Au regard de toutes ces réalisations, il a magnifié la coopération entre le Sénégal et le Canada mais aussi le rôle opérationnel fondamental joué par l’ONG DID dans cette coopération.

L’ambassadrice du Canada au Sénégal, Marie-Geneviève Mounier s’est dite ‘’très fière’’ de cette coopération ‘’amicale’’ qui explique, dit-elle, une complicité dans les institutions internationales à l’image de la Francophonie.

FKS/SBS/OID/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ELECTION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…