Dakar, 24 juin (APS) – Trente-deux filles issues de plusieurs inspections d’académies du pays ont été primées, lundi, à Dakar, au cours de la cérémonie officielle de remise des prix de la 13ème édition du Concours national Miss maths et Miss sciences.

Cette année, il y a 32 jeunes filles primées, issues des différentes académies du pays dont les deux lauréates, Khady Séne, élève à Keur Badiane Mai, dans l’académie de Diourbel, et Ramatoulaye Kane, élève au lycée scientifique d’excellence de Diourbel (LSED).

Venu présider la cérémonie de remise des prix, le ministre de l’Education nationale, Moustapha Mamba Guirassy s’est réjoui de cette initiative avant de féliciter les filles primées et les deux lauréates des prix Miss mathématiques et Miss sciences.

”Ces lauréates méritent les honneurs de toute la nation sénégalaise car elles se sont distinguées à l’issue d’un concours très sélectif”, a déclaré le ministre.

M. Guirassy a souligné que l’Etat du Sénégal, à travers son président de la République Bassirou Diomaye Faye, accorde ”une place centrale” à la formation de pointe de la jeunesse surtout en mathématiques, en sciences, en technologie, en numérique et en entrepreneuriat.

Une formation dans ces domaines permettra d’avoir des ressources humaines qualifiées pour relever les défis liés à la souveraineté économique, selon lui.

”La promotion des mathématiques et des sciences surtout chez les filles est donc pour ainsi dire une des voies pour une envergure économique, gage de la souveraineté politique et sociale”, a expliqué le ministre.

Il s’est engagé à ”consolider et à accentuer toutes les initiatives de développement des sciences, technologies, ingénieries et mathématiques afin de contribuer aux engagements du continent en la matière qui se déclinent à travers la stratégie 2024 pour la science, la technologie et l’innovation”.

Le thème de cette édition 2024 est ”Promotion des filles dans les filières et séries scientifiques pour un Sénégal souverain et résilient face aux changements climatiques”.

La marraine de la promotion, général Fatou Fall, médecin et directrice de l’hôpital principal de Dakar, a pour sa part estimé que ”la science, la technologie et l’innovation sont les principaux moteurs du changement économique, de la transformation sociale et de la durabilité environnementale”.

Elle a encouragé ”davantage de filles à s’engager dans ces domaines” pour contribuer ”non seulement à leur épanouissement personnel mais aussi au développement future de notre société”.

AFD/OID/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…