’’Etu Jamm’’ salue un scrutin apaisé
APS
SENEGAL-POLITIQUE-LOCALES-OBSERVATION

’’Etu Jamm’’ salue un scrutin apaisé

Dakar, 24 jan (APS) – La plateforme de veille des femmes pour la paix et la sécurité ’’Etu Jamm’’ a salué lundi le déroulement des élections territoriales ’’dans un climat apaisé’’.
 
’’Fort des observations effectuées dans les différents bureaux de vote, Etu Jamm a fait le constat du déroulement des élections dans un climat apaisé, permettant aux citoyens d’exercer leur droit en toute tranquillité’’, a déclaré sa présidente Penda Seck Diouf.
 
Lors d’un point de presse, elle a félicité les pouvoirs publics et les parties prenantes pour l’organisation des élections dans un "climat globalement serein".
 
’’Etu Jamm félicite les pouvoirs publics et l’ensemble des parties prenantes pour l’organisation des élections dans un climat globalement serein’’, a dit Penda Seck Diouf.
 
Elle a salué le taux de participation ’’acceptable’’ notamment celui des femmes, des jeunes et des aînés ainsi que la ’’détermination’’ de la population à exercer son devoir citoyen.
 
Penda Seck Diouf a également salué les acteurs politiques qui ont fait montre ’’d’une conduite citoyenne’’ en mettant en avant la volonté du peuple qui s’est exprimée à travers les urnes.
 
Selon elle, la plateforme, ’’consciente’’ de l’importance du rôle qu’elle joue, s’engage à ’’contribuer considérablement à endiguer toute situation politique, économique, sociale, susceptible d’altérer la paix, l’unité et la concorde, par le dialogue, la médiation, la mobilisation et la communication’’.
 
’’Nous avons eu des élections apaisées malgré toute cette turbulence pendant la campagne. C’est la démocratie qui a gagné’’, a quant à elle, souligné l’Envoyée spéciale de l’Union africaine, Fatou Binta Diop.
 
Elle a salué ’’les perdants’’ qui ’’ont bien joué le jeu de la démocratie’’ en félicitant les vainqueurs. 
 
’’Il y a eu la transparence pendant le processus et nous comprenons par-là que cette démocratie acquise, depuis longtemps, ne va jamais reculer’’, a-t-elle fait valoir. 
 
Le Sénégal, a poursuivi l’Envoyée spéciale de l’UA, a compris qu’il n’avait pas besoin ’’ni de la guerre, ni de coup d’État’’ et que la voie des urnes sera toujours privilégiée.


AMN/OID/ASB

Les dernières vidéos