L’économie et d’autres sujets à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

L’économie et d’autres sujets à la Une

Dakar, 15 oct (APS) - Les perspectives économiques et financières du Sénégal pour l’année 2019 trouvent une place de choix dans les divers sujets abordés par les quotidiens parvenus lundi à l’Agence de presse sénégalaise.
 
Le Soleil ouvre sur une hausse de la masse salariale des agents de l’Etat en 2019, évoquant entre autres raisons, une revalorisation salariale dans la fonction publique. ‘’Coût d’un mieux-être : 60, 4 milliards de francs Cfa‘’, rapporte le journal à sa Une.
 
’’En 2019, la masse salariale annuelle de l’Etat connaîtra une hausse historique. Elle se situera à 743, 4 milliards de francs, en augmentation de 60, 4 milliards en valeur absolue et 8, 8 % en valeur relative par rapport à 2018’’, fait remarquer le quoitidien.
 
’’La véritable raison de cette hausse réside dans le fait que les agents de l’Etat sont beaucoup mieux payés qu’avant, tandis que la redistribution des fruits de la croissance passe aussi par l’amélioration des conditions de rémunération des agents du public’’, explique-t-on dans les colonnes du Soleil.
 
L’Observateur entretient ses lecteurs du même sujet en l’abordant sous un angle beaucoup plus critique et évoque un ’’Grand Maquillage’’ au sujet de la loi de finances 2019.
 
Mentionnant à sa Une : ‘’Les contes de Macky’’, le journal souligne que les chiffres communiqués par le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan dressent ’’un tableau qui est loin de refléter la réalité sur le terrain’’. 
 
Dans les secteurs clés comme l’éducation, l’agriculture, l’élevage et autres projections économiques, il y a un fossé énorme entre les chiffres et résultats brandis par le régime de Macky Sall, soutient la publication.
 
De son côté, La Tribune fait état d’une ’’divergence’’ sur les chiffres de la production nationale d’or. 
 
Si l’état dans ses rapports officiels évalue cette production à 7, 25 tonnes, la société Sabodala Gold Operation (SGO), évoque 6, 6 tonnes, soit une différence de 650 kilos estimée à une valeur de 12, 5 milliards de francs Cfa. ‘’A quels chiffres se fier pour la production nationale d’or ?’’, s’interroge ainsi le journal. 
 
Les perspectives économiques du Sénégal sont également traitées par Sud Quotidien qui se fait écho des propos pessimistes du Doyen honoraire de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) au sujet des retombées attendues de la découverte et de l’exploitation d’hydrocarbures au Sénégal. ‘’La découverte de pétrole et de gaz ne va pas changer grand-chose’’.
 
Walf Quotidien use du même procédé pour aborder la récente rentrée scolaire en donnant la parole à l’ancien ministre de l’Education, Kalidou Diallo sous le titre : ‘’Les bonnes et les mauvaises notes du ministre’’.
 
‘’Il est très difficile pour le gouvernement de respecter ses engagements. Chaque ligne du bulletin de salaire d’un enseignant correspond à une action syndicale, alors que 82 % du budget de l’Education sont consacrés aux salaires’’, fait savoir Diallo dans des propos rapportés par le quotidien.
 
Le Témoin fait le point sur les procédures d’appel d’offres pour l’exploitation de l’hydraulique urbaine en émettant notamment des doutes sur la transparence du processus sous le titre : ‘’Eaudieux soupçons’’.
 
Selon la publication, quatre mois après l’ouverture des plis des offres financières, et Vingt-deux autres après le lancement du processus, ’’on ne connaît toujours pas le nom du futur distributeur de l’eau dans les centres urbains du pays’’. 
 
S’alarmant de la fin en décembre du contrat de concession liant l’Etat à la Sénégalaise des eaux (SDE), le journal s’interroge sur la possibilité de disposer du temps nécessaire pour signer un nouveau contrat avec la société qui sera choisie.
 
A travers sa Une : ‘’La drogue au féminin’’, le journal Enquête tente de percer le mystère d’une féminisation de la drogue au Sénégal. Selon la publication, de plus en plus de femmes s’adonnent à la drogue en citant l’exemple de Dakar où en 3 ans, une soixantaine de femmes ont été arrêtées pour des faits liés à la drogue, alors que cette fièvre n’épargne pas les célébrités.
 
En solo, Le Quotidien analyse la prestation de l’équipe nationale de football du Sénégal lors du match l’ayant opposé au Soudan, samedi, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations prévue en 2019 au Cameroun. Un match gagné sur le score de 3 à 0 par le Sénégal.
 
’’Les Lions au petit trot’’, tempère le journal à sa Une en évoquant un ’’gros score pour un match moyen contre une faible équipe des Crocodiles du Nil’’, surnom donné au Soudan. 
 
‘’Le Sénégal avait l’occasion de remporter ce match avec un score beaucoup plus lourd. A un match d’une qualification pour la prochaine CAN, les Lions tiennent l’opportunité de terminer le job ce mardi’’, indique le journal dans ses colonnes.
 
Le Sénégal et le Soudan se retrouvent notamment à Khartoum pour le match retour prévu à 15 heures 30 heures locale (17 H 30 à Dakar). Une victoire des Lions leur ouvrirait les portes de la CAN Cameroun 2019.
 
AKS/OID