Remous à l’Ucad et élections locales à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Remous à l’Ucad et élections locales à la Une

Dakar, 16 avr (APS) – Les décisions du Conseil restreint de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et l’absence de consensus sur la date des élections locales sont les sujets en exergue dans les quotidiens reçus vendredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

’’Violences à l’Ucad, l’Assemblée de l’Université sévit’’, affiche à sa Une Le Soleil. Le Conseil restreint de l’Assemblée de l’Université Cheikh Anta Diop a décidé de suspendre toutes les amicales des étudiants ’’jusqu’à nouvel ordre’’ et invité le Directeur du COUD à ’’procéder à la fermeture totale du campus social jusqu’à la mise en place d’un nouveau système de gestion de la codification’’.
 
Ce Conseil restreint qui s’est réuni mercredi en visioconférence sous la présidence du Recteur Ahmadou Aly Mbaye a abordé la question de la violence survenue au campus social dans la nuit du jeudi 25 au 26 mars et ’’imputable à deux associations (Kekendo et Ndef leng)’’’. Ces violences s’étaient soldées par le décès du nommé Ismaïla Gaoussou Diémé le dimanche 11 avril 2021 des suites de ses blessures. 
 
Toutefois, rapporte Le Soleil, ’’le centre des œuvres universitaires (COUD) décide de ne pas fermer le campus’’. "Le Conseil d’administration du Coud a retenu après analyse qu’il n’est pas compétent pour prendre une telle décision. Par conséquent, la proposition de fermer le campus social n’a pas été retenue", fait part le Coud dans un communiqué.
 
Le Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) se déclare ‘’incompétent’’ pour la fermeture du campus social, rapporte Libération.
 
Selon Walfadjri, ‘’le Coud balaie la décision du Recteur’’.
 
Les étudiants ‘’déchirent’’ la résolution de l’Assemblée de l’Université tandis que le Coud ‘’se déclare incompétent’’, relève Le Quotidien qui affiche à sa Une : ‘’Temple de tensions’’.
 
Les Echos parle de ’’cacophonie totale’’ à l’Ucad. ’’Le conseil restreint voulait la fermeture du campus et la dissolution des amicales. Le Coud se déclare incompétent. Les étudiants rejettent les mesures, dénoncent le nouveau Recteur et chargent le ministre de l’Enseignement supérieur’’, écrit le journal.
 
Le collectif des amicales de l’Ucad ‘’n’a pas attendu longtemps pour répondre aux mesures prises par le Conseil restreint de l’université. Elles ont rejeté toutes les décisions annoncées’’, relève le quotidien Kritik.
 
En politique, Le Témoin note que ‘’le +deal+ majorité/opposition continue’’ au sujet de l’organisation des élections locales. ‘’Le comité restreint mis en place pour rapprocher les positions de la majorité et de l’opposition sur la date des élections locales n’a pas pu arracher un consensus entre les deux parties, ce jeudi’’, rapporte le journal.
 
’’Si du côté de l’opposition, on s’arc-boute sur le mois de décembre 2021, la majorité opte pour (…..) des élections au plus tard fin février 2022’’, explique la publication.
 
’’C’est toujours l’impasse’’, déplore Sud Quotidien. 
 
’’L’équation reste entière. Les acteurs politiques éprouvent toujours des difficultés à fixer une date consensuelle pour l’organisation des élections locales. Même la sous-commission du dialogue politique chargée spécialement de réfléchir sur la question n’est pas parvenue à un accord’’, souligne L’As.
 
Enquête revient sur l’hommage rendu au Général Lamine Cissé à travers le Colloque organisé par l’ONG Partnes West Africa et affiche à sa Une : ’’Eloge au patriotisme’’. 
 
’’Génie militaire sorti de Saint-Cyr en 1963, directeur de la Sécurité publique pendant la grève des policiers en 1987, l’ancien chef d’état-major général des armées aura marqué le Sénégal aussi bien en tant qu’officier qu’en tant qu’administrateur et diplomate’’, écrit le journal.
 
OID