Macky Sall et Khalifa Sall s’offrent la une des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Macky Sall et Khalifa Sall s’offrent la une des quotidiens

Dakar, 3 nov (APS) – Les quotidiens reçus vendredi à l’APS abordent en priorité la visite du chef de l’Etat Macky Sall à Touba et l’installation par l’Assemblée nationale de la commission ad hoc pour la levée de l’immunité parlementaire du maire de Dakar Khalifa Sall.
 
Le président Sall séjourne depuis jeudi après-midi dans la capitale du mouridisme, qui célèbre son grand magal mercredi prochain.
 
Arrivé à la résidence Khadimou Rassoul vers 18 heures, le chef de l’Etat a été accueilli par plusieurs dignitaires mourides ainsi que par des autorités administratives et politiques.
 
Le chef de l’Etat, Macky Sall a indiqué qu’il reste déterminé, plus que par le passé, à accompagner le Khalife générale des mourides, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, dans sa mission au service de Serigne Touba, le fondateur du mouridisme. 
 
Parlant des ambitions qu’il nourrit pour la cité religieuse de Touba, Macky Sall a souligné que ‘’chacune d’elles est un besoin exprimé par les populations’’, relevant que le rôle du gouvernement est de satisfaire ces besoins.
 
‘’Accueilli triomphalement à Touba. Macky Sall réitère sa promesse d’accompagner la modernisation de la ville’’, affiche en une Le Soleil. ‘’L’année prochaine, les pèlerins pourront emprunter Ila Touba pour venir au Magal’’, soutient le président Sall dans des propos rapportés par le quotidien national.
 
Le Soleil informe aussi qu’’’au nom du Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a adressé ses remerciements au président de la République pour les efforts consentis pour la modernisation de la ville sainte’’. 
 
Vox Populi a d’ailleurs noté qu’’il a décroché une motion de soutien du Khalife des mourides, après qu’il a annoncé la poursuite des chantiers’’. Le journal informe à ce propos que Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, au nom du Khalife général s’est réjoui de la venue du chef de l’Etat avant d’encenser ce dernier’’. 
 
‘’Serigne Touba va vous payer le moment venu…’’, déclare-t-il à la une de Vox Populi, ajoutant : ‘’… vous pouvez dormir tranquille’’.
 
Libération de son côté reprend les propos du chef de l’Etat qui s’’’engage à accompagner le Khalife dans tous ses projets’’. Macky Sall soutient dans la même publication : ‘’Tout ce que je fais à Touba, c’est pour son fondateur Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké’’.
 
Pour sa part, Walfquotidien parle d’’’un accueil timide pour Macky Sall’’ à Touba.’’ En lieu et place du khalife général des mourides, le chef de l’Etat, Macky Sall, a été reçu par les seconds du patriarche de Gouye Mbind, absent à la cérémonie d’hier, pour dit-on, des raisons de santé’’, explique le journal.
 
L’autre sujet traité par les quotidiens porte sur l’installation par l’Assemblée nationale de la commission ad hoc pour la levée de l’immunité parlementaire du maire de Dakar Khalifa Sall, en prison depuis mars dernier sous l’accusation de détournement de deniers public.
 
Le Témoin quotidien titre à ce propos : ‘’Le procès du maire de Dakar se précise : Khalifa Sall livré à ses bourreaux’’. Le journal renseigne que la commission ad hoc sur la levée de l’immunité parlementaire du maire de Dakar a été installée jeudi à l’Assemblée nationale.
 
Selon le journal, ‘’l’opposition et les non-inscrits ont refusé de cautionner ce qu’ils appellent +une mascarade+ pour coffrer un adversaire politique’’.
 
‘’Validation de la commission ad hoc : L’opposition vote son unité parlementaire’’, titre Le Quotidien, qui précise que ‘’les non-inscrits et le groupe liberté et démocratie’’ ont boycotté le vote.
 
‘’La majorité avalise, l’opposition boude’’, écrit en manchette Sud quotidien à propos de la ratification par l’Assemblée nationale de la liste des membres de la commission ad hoc pour lever l’immunité parlementaire de Khalifa Sall.
 
Sira Ndiaye, députée de la majorité, estime dans ce journal que ‘’nous sommes à la procédure normale des choses’’. En réponse, Madické Niang, président du groupe parlementaire libéral, rétorque : ‘’Ce n’est pas par la violence (…) qu’on arrive à convaincre’’.
 
‘’La commission des lois qui nous a convoqués pour mettre en place cette commission ad hoc s’est réunie de façon illégale’’, a de son côté affirmé dans Sud quotidien, Aïssata Tall Sall, députée non-inscrite.
 
L’Observateur écrit que ‘’la deuxième étape de la procédure de levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall se transforme en foire d’injures’’.
 
‘’Mise sous délégation judiciaire de la ville de Dakar : L’autre front de Khalifa’’, pointe de son côté Enquête. Selon ce quotidien, ‘’en plus de perdre bientôt son immunité parlementaire, Khalifa Sall devra batailler pour garder la mairie de Dakar’’.

ASB/ASG