Les résultats de la mission du FMI à la Une
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les résultats de la mission du FMI à la Une

Dakar, 20 sept (APS) – Les quotidiens reçus mercredi à l’APS reviennent largement sur les résultats de la mission du FMI qui, tout en saluant la croissance enregistrée par l’économique sénégalaise, attire l’attention des autorités sur la dette.
 
‘’Le FMI décerne un satisfécit au Sénégal’’, titre Le Soleil. ‘’Les résultats macro-économiques enregistrés par le Sénégal pour l’année en cours sont globalement satisfaisant ; le taux de croissance sera supérieur à 6%, selon la mission du FMI. Toutefois, l’institution de Bretton Woods invite le gouvernement à poursuivre les réformes et à réduire la charge de la dette’’, écrit le journal. La mission du FMI était en conférence de presse, mardi, à Dakar.
 
En fin de mission au Sénégal, le FMI ‘’salue les +excellents résultats+ du Plan Sénégal émergent (PSE)’’, souligne Vox Populi.

‘’Le FMI a bouclé hier une mission de revue économique au Sénégal. Il en ressort que si le FMI juge satisfaisante l’exécution du PSE, il craint malgré tout une hausse du service de la dette publique qui va passer de 24% en 2014 à 30% en 2017’’, rapporte le journal.

S’agissant de la situation macro-économique du Sénégal, Enquête parle des ‘’bonnes’’ et ‘’mauvaises’’ notes du FMI.
 
‘’La dette publique sénégalaise ne cesse de s’accroître, depuis 2014, selon le chef de mission du FMI, Ali Mansoor. Ce dernier a demandé, hier, lors d’une conférence de presse, au gouvernement de faire attention à cette situation et ses conséquences sur l’accès aux financements. Il s’est, par contre, félicité des perspectives macro-économiques favorables pour 2018’’, souligne la publication.
 
Selon L’As, ‘’le FMI liste les bons et mauvais points du Sénégal’’. Le journal relève que le FMI ‘’attire l’attention sur la croissance de la dette publique qui passe de 24% des recettes à 30%’’.
 
Sud Quotidien met également en exergue ‘’les bons et mauvais points du FMI’’. ‘’La croissance économique est solide et au-dessus de 6% mais la dette publique s’accentue’’, souligne Sud.
 
‘’Le FMI alerte sur la dette émergente’’, relève de son côté WalfQuotidien.
 
Pour sa part, l’Observateur s’intéresse à Aliou Sall, nommé récemment à la tête de la Caisse des dépôts et consignation (CDC), et signale que le maire de Guédiawaye va démissionner de la présidence de l’Association des maires du Sénégal (AMS).
 
Le Quotidien aussi relève que M. Sall démissionne de l’AMS, de la BDK, de la BDA, entre autres. Ce qui fait dire au journal qu’‘’Aliou Sall se consigne à la CDC’’.
 
Enquête fait un zoom sur Aly Ngouille. ‘’Un polytechnicien à l’Intérieur’’, titre le journal qui revient sur la ‘’longue marche’’ du ministre de l’Intérieur, depuis la formation militaire à Bango, à la BHS, entre autres, en passant par l’Ecole polytechnique. Enquête signale que le fils de l’ancien maire socialiste de Linguère, Ndatté Ndiaye, a longtemps résisté aux sirènes de la politique.

OID/ASG