Les quotidiens sont surtout intéressés par la politique
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les quotidiens sont surtout intéressés par la politique

Dakar, 4 nov (APS) – Une partie des quotidiens partvenus samedi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) s’est surtout intéressée aux sujets politiques, pour leur livraison du weekend.
 
EnQuête annonce une "reconfiguration politique", qui sera menée par des leaders "relativement jeunes, ambitieux et déterminés à prendre en main leur destin politique".
 
Les anciens ministres Thierno Alassane Sall et Malick Gakou, les députés Aïssata Tall Sall et Modou Diagne Fada, et l’ancien député Thierno Bocoum font partie de ces leaders, selon le journal. 
 
"Néophytes ou expérimentés, l’avenir politique de ce pays s’écrira avec eux", écrit EnQuête au sujet de ces leaders entrés en dissidence avec leur parti politique, pour la plupart.
 
Sud Quotidien publie une interview du député Ousmane Sonko, qui déplore le niveau de pauvreté au Sénégal et fait part de son refus de s’approvisionner en carburant auprès des stations d’essence exploitées au Sénégal par des opérateurs économiques étrangers.
 
"Je veux qu’on me serve du carburant d’opérateurs nationaux", déclare le leader de Pastef (opposition), fonctionnaire des impôts et domaines révoqué en août 2016 par le président Macky Sall "pour manquement à l’obligation de discrétion professionnelle".
 
Le Quotidien annonce que l’APR, le parti au pouvoir, est en train de chercher "le meilleur successeur" d’Aliou Sall, son militant qui a souhaité démissionner de la présidence de l’Association des maires du Sénégal (AMS).
 
"Le président de l’AMS avait promis de quitter son fauteuil pour mieux se consacrer à la Caisse des dépôts et consignations. Mais il a fait comprendre que cela tarde à se faire parce que sa succession n’est pas encore réglée", explique Le Quotidien.
 
L’Observateur annonce la mort en prison de l’un des auteurs de l’assassinat en 2006 du président du Conseil régional de Ziguinchor (sud), Oumar Lamine Badji.
 
Le défunt prisonnier, qui purgeait une peine de 20 ans de travaux forcés, a rendu l’âme dans une prison saint-louisienne, selon le même journal. Des membres de sa famille se rendus à Saint-Louis vendredi, mais ils n’ont pas pu disposer de son corps, qui sera l’objet d’une autopsie prévue lundi, à la demande du procureur, rapporte L’Observateur.
 
WalfQuotidien s’est surtout intéressé à la coopération de la Banque mondiale avec le Sénégal, lequel "perd 60 milliards [de francs CFA] d’aide budgétaire".
 
"L’Etat du Sénégal n’aura pas le bouche-trou budgétaire de 60 milliards attendu de la Banque mondiale. (…) L’institution financière internationale entend faire payer au Sénégal le coup de sang du Premier ministre (Mahammed Dionne, Ndlr) qui voulait expulser sa représentante au Sénégal, Louise Cord, en juillet dernier (…) avant d’en être dissuadé par l’Argentier de l’Etat (le ministre des Finances, Amadou Bâ, Ndlr)", écrit WalfQuotidien.

ESF