Les quotidiens déçus après l’élimination des Lions à l’Afrobasket 2017
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les quotidiens déçus après l’élimination des Lions à l’Afrobasket 2017

Dakar, 16 sept (APS) - L’élimination du Sénégal en demi-finales de l’Afrobasket 2017 par le Nigeria, vendredi à Tunis, est le sujet le plus en vue abordé par les quotidiens dakarois parvenus ce samedi à l’APS.
 
‘’Nouvelle désillusion pour le Sénégal’’, se désole Stades en manchette. ‘’La déception est grande. Des soirs comme ça, on a du mal à digérer. Parce que cette bande de Lions avait tout pour mériter un avènement heureux au cours de cet Afrobasket 2017. […] Mais le Sénégal sera absent du tableau final de ce samedi au stadium olympique de Radès. La faute à ces nigérians briseurs de rêve’’, se lamente le journal.
 
Le titre du Soleil laisse également transparaître un sentiment de déception. ‘’Les D-Titres brisent le rêve des Lions’’, affiche le quotidien national. D’après le journal, ‘’Maurice Ndour et ses partenaires ont cédé (71-76), face aux D-Tigres, qui ont, apparemment caché leur jeu lors de la phase de groupe’’.
 
Mais pour Sud Quotidien, ‘’les Nigérians ont construit leur victoire, en exploitant méthodiquement les erreurs des Lions. Patiemment, sans s’affoler, les joueurs de Will Voigt ont pris l’ascendant pour compter jusqu’ à 13 points d’avance dans le dernier quart-temps’’. 
 
De son côté, WalfQuotidien observe a que les basketteurs négrians ont pris le dessous sur les Lions autant chez les garçons que chez les filles à l’Afrobasket 2017. Le journal en conclut que le Nigeria est ‘’plus fort que le Sénégal’’.
 
Mais l’Observateur donne une autre lecture de cette série noire face au Nigeria. ‘’Les Lions pourchassés par le chat noir’’, relève le quotidien du Groupe Futurs Médias, rappelant que ‘’depuis deux éditions, aucun entraineur n’a trouvé le remède face au Nigeria’’, ‘’pas même l’Espagnol dont la baguette de sorcier blanc s’est brisé contre les forces obscures de la réalité africaine’’. 
 
Suffisant alors pour que le quotidien Enquête parle de ‘’malédiction nigériane’’, notant que les Lions ‘’n’ont pas réussi à surmonter l’obstacle nigérian’’ et devront dû coup ‘’se contenter de la petite finale pour la médaille de bronze’’ contre le Maroc.
 
Mais bien que déçus par l’élimination des Lions, les quotidiens dakarois s’intéressent aussi à d’autres sujets de l’actualité, à l’instar du Soleil, qui publie une interview du secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.
 
Citant M. Guèye, le journal souligne en Une que ‘’234.360 emplois [ont été] créés au 31 décembre 2015’’.
 
Le Quotidien révèle pour sa part que ‘’l’Etat et le FMI [sont] d’accord’’’ pour la ‘’privatisation de la SONACOS et de la Poste’’.

Le quotidien L’As s’intéresse au "non respect de la parité’’ dans le nouveau bureau de l’Assemblée nationale, élu et installé jeudi. Le journal avertit que cette situation ‘’pourrait entrainer’’ son invalidation et en conclut que ‘’les députés violent leur loi’’.
 
Sur un autre plan, Sud Quotidien juge que la sous-représentativité des jeunes, des femmes et des personnes vivant avec un handicap au gouvernement et dans la nouvelle Assemblée nationale ‘’semble en total déphasage’’ avec la ‘’décision du chef de l’Etat’’ de faire d’eux ‘’les priorités de l’année 2018’’.
 
L’Observateur consacre son titre phare au cambriolage, dans la nuit du 25 au 26 août dernier, de l’argent destiné au paiement des bourses des étudiants au camp Jeremy, à Dakar. Selon le journal, les deux malfaiteurs qui avaient réussi à mettre la main sur la somme de 23 millions de francs CFA, ont été arrêtés par la police.
 
Le quotidien Enquête est lui scandalisé par le massacre des Rohingas en Birmanie, la minorité musulmane vivant dans le pays. ‘’Silence coupable !’’, dénonce le journal avec, à l’appui, une photo montrant leur exode pour fuir la répression qui a déjà fait ‘’des milliers de morts et plus de 300 000 déplacés’’. 

ASG