Les journaux se délectent de la dispersion par la Police du sit-in de l’opposition
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les journaux se délectent de la dispersion par la Police du sit-in de l’opposition


Dakar, 10 mars (APS) – La dispersion par les Forces de l’ordre du sit-in que l’opposition réunie au sein de l’Initiative pour des élections démocratiques (IED) voulait tenir devant le ministère de l’Intérieur malgré son interdiction attire à l’unanimité l’attention des journaux parvenus samedi à l’APS.


 


"La Police dicte sa loi à l’opposition" ouvre Sud quotidien, notant que "la Police barricade les artères menant vers le ministère de l’Intérieur" pour faire échouer le rassemblement interdit de l’IED.


Le rassemblement interdit de l’Initiative pour des élections démocratiques (IED) devant le ministère de l’Intérieur afin d’exiger le retrait de l’organisation des élections au ministre Aly Ngouille Ndiaye a été dispersé hier, vendredi 8 mars, par les Forces de l’ordre à coup de grenades lacrymogènes, écrit Sud quotidien qui ajoute que la Police a procédé à plusieurs interpellations dont des députés et de jeunes manifestants.


Le même titre "la Police dicte sa loi" se retrouve également à la Une de Enquête qui ajoute que "malgré son forcing, l’opposition n’a pu accéder hier à la place Washington où elle devait tenir un sit-in pour exiger le départ de Aly Ngouille Ndiaye de l’Intérieur. La manifestation a été tuée dans l’œuf".


Walf quotidien relève, en manchette, que "le pouvoir bande les muscles : l’opposition et des élèves gazés".


Pour sa part, Le Soleil rapporte la réaction du Premier ministre sur le rassemblement avorté des dirigeants de l’opposition, disant "l’époque où l’on pouvait modifier le cours des élections est révolue au Sénégal".


"Le Sénégal a dépassé l’époque où l’on tripatouille les élections" a réagi Mohammad Boun Abdallah Dionne en page intérieure de Le Soleil avant d’appeler l’opposition à répondre au dialogue auquel l’a, sans cesse, invitée le chef de l’Etat.


"Quand on défie l’autorité, il faut s’attendre aux conséquences" a martelé le Premier ministre dont les propos sont repris par Sud quotidien et Enquête.


Les quotidiens L’Observateur et Libération pianotent eux sur le registre des faits de société, le premier cité titrant "Tragédie sur le péage" pour dire : "en route pour son déferrement au parquet de Pikine, le détenu étrangle le gendarme qui perd le contrôle du véhicule et heurte la glissière".


Libération invite ses lecteurs à lire des "révélations sur le franco-sénégalais, Ibrahima Ly jugé pour terrorisme" et le renvoi en correctionnel de Amadou Lamine Mbaye, coincé dans le scandale des audiences fictives de la Cour d’Appel.


Le journal spécialisé en lutte Sunu Lamb revient sur ce qu’il appelle "le choc de l’année" devant opposer ce dimanche au stade Léopold Sédar Senghor les lutteurs Sa Thiès et Boy Niang 2.

PON